Le téléchargement de l’application de suivi Covid-19 est un "devoir civique"

in Actualités · 04-09-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

Le Premier ministre António Costa a déclaré que le téléchargement de l'application "Stayaway Covid" sur les téléphones portables, qui permet de suivre les contacts d'infection, est un "devoir civique" pour arrêter la pandémie tant qu'il n'y a pas de vaccin.

"Comprendre que c'est un devoir civique pour les personnes de télécharger cette application et de signaler si elles ont subit un test de Covid-19", a déclaré António Costa lors du lancement de l'initiative, à Porto, au cours d'une cérémonie à laquelle participait la ministre de la santé, Marta Temido.

L'application "StayAway Covid" est une application mobile volontaire qui, grâce à la proximité physique entre les "smartphones", permet le suivi rapide et anonyme des réseaux de contagion par Covid-19, en informant les utilisateurs s'ils ont été au même endroit qu'une personne infectée par le coronavirus au cours des 14 derniers jours.

"S'il vous plaît, téléchargez l'application, n'ayez pas peur", a déclaré le Premier ministre.

Alors que les écoles et les tribunaux rouvrent, que les gens reviennent de leurs vacances et de leur lieu de travail et que la concentration de personnes dans les transports publics augmente, le Premier ministre a déclaré que le téléchargement de l'application "Stayaway Covid" est un outil "très important" pour arrêter la propagation du virus.

La seule façon de s'assurer que la pandémie de Covid-19 ne devienne pas incontrôlable et que le pays ne connaisse pas la même situation qu'en mars et avril dépend "uniquement des citoyens", a-t-il dit, ajoutant que l'application ne garantit pas un remède mais qu'elle garantit l'interruption des chaînes de transmission "C'est un petit effort, mais un effort fondamental", a-t-il dit, ajoutant que les gens doivent continuer à porter des masques, à se désinfecter les mains et à maintenir une distance sociale.

Le ministre de la santé a également appelé les citoyens à télécharger l'application tout en rappelant qu'il s'agit d'un outil "confidentiel et sûr" qui est "absolument essentiel" pour aider le travail des autorités sanitaires.

L'application, qui est disponible dans l'Apple store et le Google store, est disponible en anglais et a été téléchargée plus de 100 000 fois.

L'application fonctionne comme un radar en partageant des identifiants dépersonnalisés générés de manière aléatoire avec les téléphones mobiles situés à proximité. Ces identifiants sont stockés pendant 14 jours sur votre téléphone portable uniquement. L'application ne nécessite pas l'accès à la localisation de l'individu ni à ses données personnelles.

Selon les informations de l'application : "Si une personne avec laquelle vous avez été en contact étroit très récemment est testée positive au Covid-19, Stayaway Covid vous alertera. Grâce à ces informations, vous pouvez évaluer vous-même votre risque d'infection et prendre des décisions qui affecteront votre santé et celle des personnes avec lesquelles vous vivez et interagissez.

"Si vous avez été diagnostiqué avec Covid-19, avec le résultat de votre test, vous recevrez un code qui permettra à l'application d'alerter toutes les personnes avec lesquelles vous avez été en contact étroit au cours des 14 derniers jours, tout en préservant votre anonymat. C'est une étape fondamentale pour briser les chaînes d'infection et protéger votre santé et celle des autres".

Alors que le gouvernement appelle les citoyens à télécharger l'application, l'association de consommateurs Deco a mis en avant ses réserves sur Stayaway Covid par rapport à la possibilité d'une utilisation abusive des données personnelles par Google et Apple.

"Nous ne pouvons pas recommander l'installation de StayAway Covid sans réserve", déclare Deco Proteste, ajoutant que "la décision appartient au consommateur".

L'organisation considère qu'"il existe une possibilité d'utilisation non déclarée et abusive des données personnelles par Google et Apple".

L'application StayAway Covid utilise le système "Google / Apple Exposure Notification", connu sous le nom de GAEN, qui donne accès à des fonctionnalités au niveau du système d'exploitation du téléphone portable (Android ou iOS).

Selon Deco Proteste, le système de notification GAEN "ne suit pas le principe de code ouvert et de transparence sur les entités impliquées dans le traitement des données", donc "il ouvre la porte à la possibilité de tiers, en particulier les deux géants technologiques (Google et Apple), de faire un usage non déclaré et abusif des données personnelles obtenues".

L'application mobile, étant basée sur le système GAEN, "ne permet pas un examen total, puisque le code de cette partie du système n'est pas public".



Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires