"224.568 allocations de chômage ont été traitées en août 2020, ce qui représente une augmentation de 1,3 % par rapport au mois précédent et de 39 % par rapport à août 2019", selon les informations publiées le 22 septembre par la Sécurité sociale, indiquant que la première allocation de chômage couvrait 10.881 bénéficiaires, un chiffre qui se traduit par une diminution mensuelle de 0,1 %, mais "presque le double" par rapport au mois d'août de l'année dernière.

L'allocation sociale de chômage initiale est accordée à ceux qui perdent leur emploi mais ne remplissent pas les conditions pour bénéficier de l'allocation de chômage.

Dans le cadre des mesures du Covid-19, la période d'accès garanti à l'allocation de chômage initiale a été réduite de moitié (90 jours au lieu de 180 jours). La période a été réduite à 60 jours dans les cas où le chômage est dû à l'expiration du contrat de travail à durée déterminée ou à la résiliation du contrat de travail à l'initiative de l'employeur pendant la période d'essai.

Le nombre de bénéficiaires de l'allocation de chômage était en août 193 313, ce qui représente une augmentation mensuelle de 0,6 % et une hausse de 43,2 % par rapport aux 134 955 bénéficiaires de l'année précédente.

Les bénéficiaires de l'allocation sociale de chômage ultérieure (accordée à ceux qui ont épuisé leur allocation de chômage) ont été au nombre de 19 606, ce qui représente une augmentation de 10,9 % par rapport au mois de juillet et une diminution de 2,3 % par rapport à la même période.

Malgré la dégradation mensuelle, le nombre total de bénéficiaires d'allocations de chômage enregistrés en août est inférieur aux 225 353 enregistrés en mai, ce mois étant celui où le nombre de bénéficiaires est le plus élevé depuis le début de l'année et surtout depuis que l'impact de la pandémie a commencé à se faire sentir sur le marché du travail.

Les données montrent également que, par rapport à août 2019, il y a toujours des augmentations des prestations traitées dans toutes les tranches d'âge, les plus jeunes se distinguant, le groupe des 24 ans ou moins ayant augmenté de 153,6 %, tandis que celui des 25 à 34 ans a augmenté de 82,8 %.

Dans la tranche d'âge des 35-44 ans et des 45-54 ans, on constate des augmentations de 40,6 % et 29,7 % respectivement d'une année sur l'autre.

Selon les mêmes données, l'extension des allocations de chômage a atteint 10 personnes en août, se stabilisant par rapport à juillet.

La mesure extraordinaire de soutien aux chômeurs de longue durée, qui a commencé à être traitée en juillet 2016, a atteint 1 413 bénéficiaires, soit un peu moins que les 1 444 enregistrés le mois précédent.

Selon les statistiques mensuelles, la valeur moyenne des allocations de chômage était de 501,33 euros en août, soit un peu moins que les 502,46 euros de juillet et les 504,83 euros enregistrés le même mois de l'année précédente.