Les modèles féminins en matière de technologie contribueront à créer un secteur des TIC ouvert, diversifié et inclusif

Par Advertiser, in Economie · 03-11-2020 15:35:00 · 0 Commentaires

Une femme cadre supérieur de Huawei appelle à une "société inclusive, diverse et saine" dans son discours d'ouverture

"Les jeunes filles ont besoin de modèles. Nous devons donc partager davantage d'histoires sur les grandes femmes, et promouvoir ce sujet. Lorsque davantage de femmes se distinguent dans leurs secteurs d'activité, sans être étiquetées comme telles, je pense que c'est là une véritable égalité des sexes", a déclaré Catherine Chen, présidente du département des affaires publiques et de la communication de Huawei, à propos de la réduction de la fracture numérique entre les sexes, lors de son discours d'ouverture du Good Summit de cette année, qui s'est tenu au Trinity College de Dublin.

Le discours principal intitulé "Let there be hope : Creating an open, diverse, and inclusive environment to bridge the gender digital divide" (Créer un environnement ouvert, diversifié et inclusif pour réduire la fracture numérique entre les sexes ), a mis en lumière les principaux problèmes auxquels sont confrontées les femmes dans l'industrie des TIC et les défis plus vastes de l'ère numérique. Il y a 250 millions de femmes moins connectées que les hommes dans le monde et ce défi a pour conséquence que moins de femmes entrent dans les carrières des TIC. Une étude réalisée par la Commission européenne en 2018 révèle que seules 24 femmes sur 1 000 diplômées sont titulaires d'un diplôme en TIC ou dans un domaine connexe, et que seules six d'entre elles poursuivent directement une carrière dans les TIC.

Proposant des solutions à ce problème, Mme Chen a souligné l'importance de remettre en question le stéréotype selon lequel les femmes ne sont pas douées pour la technologie et de donner plus de pouvoir aux femmes en leur donnant plus de possibilités et en les aidant à acquérir des compétences de base pour être compétitives dans l'économie numérique. Elle a salué l'engagement de l'Irlande en faveur de l'égalité des sexes, le pays étant classé 7edans le Global Gender Gap Index 2020, publié par le Forum économique mondial.

Tout en étant un modèle à part entière, ayant travaillé dans l'industrie des TIC pendant 26 ans, Mme Chen a également parlé de nombreuses autres femmes exceptionnelles travaillant à Huawei, notamment le Dr Peiying Zhu, qui dirige actuellement la recherche sur les systèmes sans fil 5G à Huawei, axée sur les technologies d'accès sans fil avancées ; le Dr Wan Lei, qui dirige les efforts de normalisation des technologies 4G et 5G à Huawei depuis 2008 et qui a récemment reçu le prix 3GPP pour l'ensemble de ses réalisations ; et Mme He Tingbo qui est la présidente de HiSilicon et la présidente des laboratoires 2012.

En Irlande, Huawei s'est engagé à offrir davantage de possibilités aux femmes, tout en cultivant l'avenir des talents du pays dans le domaine des TIC. Le programme "Seeds for the Future" de Huawei offre aux étudiants de troisième cycle l'opportunité de développer leur compréhension de l'industrie des TIC en étudiant les derniers développements du cloud computing et de l'IA, et plus encore. En Irlande, 30 % des participants au programme sont des femmes et Huawei espère porter ce chiffre à 50 %. Le programme se déroulera en ligne cette année et les candidatures sont désormais ouvertes.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires