Les Verts interrogent le gouvernement sur les impacts environnementaux des travaux du Metro do Porto

in Monde · 04-10-2020 12:00:00 · 0 Commentaires

Le Parti des Verts (PEV) a interrogé le gouvernement sur les impacts environnementaux des travaux du Metro do Porto sur les habitats protégés, notamment sur l'entretien et la préservation des espaces verts et boisés des villes.

Dans une question au ministère de l'Environnement et de l'Action climatique, la députée européenne Mariana Silva a souligné qu'il est "très important" de renforcer les transports publics, chose essentielle pour la décarbonisation et la durabilité du territoire, mais aussi pour maintenir et préserver les espaces verts et boisés.

Le PEV fait référence au projet qui affectera 503 chênes-lièges à Vila Nova de Gaia, dans le district de Porto, dans le cadre de l'extension de la ligne jaune du métro de Porto entre Santo Ovídio et Vila d'Este.

S'appuyant sur la déclaration d'impact environnemental (DIE), elle a souligné qu'elle souligne que la plupart des impacts sur les systèmes écologiques seront "négligeables", à l'exception de la zone d'habitat 9330 (Forêts de Quercus suber) qui contient des spécimens de chêne-liège "d'une valeur écologique indéniable et d'une valeur ajoutée socioculturelle, éducative et paysagère".

"Nous pensons que cette zone d'habitat (9330) doit être entièrement préservée, ce qui nécessite la reformulation du projet, à savoir le parking associé à la station de l'hôpital Santos Silva [Vila Nova de Gaia], ainsi que l'étude d'alternatives plus favorables et à moindre impact écologique pour l'emplacement du parc matériel, qui affectera également plusieurs spécimens de chêne-liège. Ces exigences apparaissent clairement définies dans les mesures de minimisation de l'EIE dans la phase d'élaboration du projet d'exécution et du RECAPE (Rapport de conformité environnementale du projet d'exécution)", a-t-elle rappelé.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires