Les pétitionnaires ont renouvelé leur appel afin d'obtenir les signatures nécessaires pour que la question soit débattue au Parlement. La pétition a été lancée en décembre 2019 et vise à défendre l'enseignement de la langue portugaise aux ressortissants portugais et aux enfants et jeunes lusophones vivant à l'étranger.