Pourquoi cela se produit-il ? Ils connaissent les règles de grammaire et la conjugaison des verbes, ils ont un vocabulaire décent et ils peuvent même comprendre la plupart de ce qu'ils entendent. Mais quand il s'agit de parler, ils sont bloqués par l'incertitude et le perfectionnisme.

La vulnérabilité et l'ambiguïté qu'implique la pratique d'une langue peuvent sembler écrasantes. Cela est parfois lié à une anxiété généralisée, mais il peut aussi s'agir d'une anxiété situationnelle, propre au fait de parler le portugais (ou toute autre langue). Elle est souvent due à la peur : de ne pas être compris, d'offenser quelqu'un, de paraître stupide ou de faire mauvaise impression.

Si la langue est si poignante, c'est en partie parce qu'elle est profondément liée à ce que nous sommes en tant qu'individus. La façon dont vous communiquez avec les autres est la façon dont vous vous représentez au monde. Vous n'apprenez pas seulement le portugais, vous essayez d'intégrer le portugais dans votre vie et votre personnalité.

Les mots que vous choisissez, le ton de la voix, le niveau de formalité : ces composantes de la langue peuvent être étudiées et comprises, mais leur application dans le monde réel est plus compliquée. En tant que débutant, vous ne possédez pas encore les subtilités qui vous permettent d'avoir du tact, d'être poli ou de montrer de l'intérêt. Dans votre langue maternelle, vous savez être ferme sans être agressif, amical mais pas dragueur, sérieux mais pas ennuyeux, drôle mais pas offensant, etc. Ainsi, la communication dans une deuxième langue commence davantage par un acte que par l'expression de soi.

L'anxiété qui entoure cette coupure provoque un décalage de l'activité cérébrale, qui à son tour affecte la capacité à communiquer efficacement. L'anxiété augmente l'activité dans les zones impliquées dans la réaction au danger et supprime les parties du cerveau nécessaires au traitement du langage. Ainsi, au lieu de formuler clairement une réponse, votre cerveau est occupé à essayer d'éviter une menace imaginaire. Par conséquent, vous rencontrez des problèmes d'attention, de mémoire à court terme, de recherche de mots et même de coordination des muscles de la bouche pour produire la parole.

Heureusement, il existe de nombreuses façons d'aborder ce problème, allant des techniques de réduction du stress à l'acquisition de compétences spécifiques, en passant par l'utilisation des bonnes stratégies de communication. Quelles sont les peurs qui vous font figer ?

Pour en savoir plus sur l'apprentissage du portugais et pour voir une liste de stratégies compilées pour commencer à surmonter le blocage, veuillez consulter le site practiceportugese.com/freeze.