Première conduite : Volkswagen ID.3

Par PA/TPN, in Auto · 23-10-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

La ID.3 est considérée comme une très grosse affaire par Volkswagen - mais est-ce le cas au volant ? Jack Evans le découvre.

Qu'est-ce que c'est ?
La nouvelle ID.3 est une voiture cruciale pour Volkswagen. En tant que premier modèle électrique révolutionnaire, elle représente un voyage vers un avenir entièrement basé sur les véhicules électriques. Et lorsque la firme allemande commence à utiliser des noms comme "Coccinelle" et "Golf" dans les comparaisons de voitures, vous savez que les choses deviennent sérieuses. C'est pourquoi l'ID.3 doit vraiment être bon. C'est la première voiture de ce qui va devenir une longue série de véhicules électriques à identification obligatoire pour Volkswagen et, à ce titre, elle doit réussir.

Quoi de neuf ?
Eh bien, essentiellement tout. L'ID.3 repose sur sa propre architecture, conçue dès le départ comme un véhicule électrique. Ainsi, alors que les précédents VE de Volkswagen, comme l'e-Golf et l'e-Up !, étaient des versions électriques de modèles existants, l'ID.3 est fier de sa propre architecture. Il y a un groupe motopropulseur sur mesure - dont nous parlerons plus en détail sous peu - et bien que l'intérieur de la voiture utilise de nombreux éléments de l'actuelle Golf de huitième génération, ils ont été présentés d'une manière qui donne une impression de nouveauté et de fraîcheur.

Qu'y a-t-il sous le capot ?
L'ID.3 est alimenté par un moteur de 150 kW relié à une batterie de 58 kWh. Dans cette configuration, Volkswagen affirme que vous devriez avoir jusqu'à 260 miles à partir d'une seule charge, alors que grâce à la capacité de charge rapide, une charge de 0 à 80 % peut prendre seulement 30 minutes avec une unité de 100kW. Cependant, si vous prévoyez de charger votre I.D 3 à la maison - et la plupart des gens le feront - alors le réapprovisionnement complet des batteries vides prendra neuf heures et demie avec un boîtier mural de 7,2 kW.
En ce qui concerne les performances, l'I.D 3 se débrouille bien. Un temps de 7 secondes entre 0 et 100 km/h n'est pas loin de ce que vous obtiendriez avec une Golf GTI, et à fond, il atteint 99 km/h.

Qu'est-ce que ça fait de conduire ?
Volkswagen s'est efforcé de rendre la conduite de l'ID.3 aussi simple que possible. Même le processus de démarrage est d'une simplicité délirante. Gardez la clé dans votre poche ou votre sac, approchez-vous de la voiture et elle vous permettra d'entrer. Asseyez-vous, utilisez le sélecteur de vitesses latéral - qui a plus d'un tour dans son sac que celui de la BMW i3 - pour sélectionner la conduite, et c'est parti. Il y a un bouton de démarrage, mais vous n'en avez pas besoin ; une fois que vous êtes dans la voiture, elle est vivante et prête à partir.
Et comme elle est conduite à l'arrière, vous savez à quel point l'ID.3 a envie de démarrer. Ne vous y trompez pas, ce n'est pas un break à la dérive, mais il est facile à sortir d'un virage et la façon dont la voiture s'éloigne a cette assurance distincte de la traction arrière. Les performances de l'ID.3 laissent la plupart des véhicules ordinaires à l'arrêt, mais même à vitesse élevée, l'ID.3 est plus que suffisante pour les dépassements d'autoroute ou les fusions de routes à double sens.
Notre seule plainte concerne les montants avant ; bien qu'une section de verre atténue une partie du problème, ils sont assez épais et obscurcissent beaucoup la vision vers l'avant.

Dequoi ça a l'air ?
Opposez l'ID.3 à toute autre voiture ordinaire actuellement en vente et vous constaterez une différence marquée. Avec une barre lumineuse sur toute la largeur de l'avant de l'ID.3, elle a un "visage" vraiment distinct, qui est particulièrement visible la nuit.
C'est la même chose à l'arrière. Une grande partie du noir brillant contraste avec la couleur extérieure que vous avez choisie pour donner un aspect vraiment distinctif et elle fonctionne très bien.
Cependant, ne craignez pas qu'il s'agisse d'une voiture conçue pour que les gens ne manquent pas de la remarquer ; optez pour des couleurs plus discrètes et, pour la plupart, elle s'intègre plutôt bien. C'est pratique si vous recherchez un véhicule électrique qui ne crie pas sur les toits pour ses qualités écologiques.

Comment est-ce que c'est à l'intérieur ?
C'est dans la cabine que les choses se passent vraiment bien. Il y a une sensation immédiate d'espace, avec un grand espace de type salon qui crée un lieu de détente instantanée. Comme nous l'avons déjà dit, certains aspects sont similaires à ceux que l'on retrouve dans la Golf actuelle, mais alors que la Golf doit s'occuper de choses banales comme les tunnels de transmission et les leviers de vitesse centraux, l'ID.3 s'en passe - il y a donc vraiment des tonnes d'espace pour jouer.
Les commandes des phares sont mal placées entre l'écran et le volant, et le sélecteur de vitesse lui-même donne l'impression que la conduite et la marche arrière sont placées à l'opposé de ce à quoi on s'attend. Mais nous sommes sûrs que vous vous y habituerez avec le temps.
Les personnes à l'arrière se retrouveront bien gardées en termes de dégagement pour la tête et les jambes et même le coffre a une capacité confortablement utilisable de 385 litres.

Quelles sont les caractéristiques techniques ?
L'I.D 3 a été initialement lancé en version 1re édition, qui comporte une foule d'équipements de série. Tout comme la nouvelle Golf, elle manque cruellement de boutons physiques, les écrans tactiles faisant le gros du travail à la place. Il est centré autour d'un écran de 10 pouces au milieu du tableau de bord et c'est là que vous aurez accès à la grande majorité des fonctions. Pour la navigation par satellite, les médias et l'accès aux appels téléphoniques, il fonctionne bien. Nous avons constaté que, pendant notre séjour en voiture, il nous a fallu un peu plus de temps que nécessaire pour accéder aux commandes du chauffage et de la ventilation.
Il y a aussi un écran de 5,3 pouces devant le conducteur et c'est là que vous trouverez la vitesse de la voiture, ainsi que des informations clés telles que l'autonomie et le niveau de la batterie.

Verdict
Comme nous l'avons dit au début, l'I.D 3 devait vraiment être bon. Heureusement, il s'agit d'un VE incroyablement bien équilibré, avec une autonomie décente et d'excellentes qualités routières, combinées à un intérieur bien conçu mais haut de gamme, pour donner une voiture qui donne vraiment l'impression d'être un véritable article.
Au cours des prochains mois, Volkswagen introduira de nouvelles variantes de l'ID.3, avec des batteries plus petites et plus grandes, et des réductions et des augmentations d'autonomie qui en résulteront, ce qui ouvrira la voiture à un public encore plus large. Toutefois, pour l'instant, même cette première version de l'ID.3 est un pas assuré de Volkswagen vers un avenir entièrement électrique.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires