Présence publique confirmée à Santa Clara-Sporting

in Sports · 23-10-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

La Ligue et la Direction régionale de la santé des Açores ont autorisé la présence de jusqu'à 10 % de la capacité du site au match Santa Clara-Sporting, le cinquième jour de la 1ère Ligue de football.

"Santa Clara Açores, le Futebol SAD informe que le match Santa Clara-Sporting, de la cinquième journée de la 1ère Ligue, prévu le 24 octobre, aura la présence du public dans les tribunes, comme ce qui s'était passé contre Gil Vicente", peut-on lire dans le communiqué de presse envoyé par les Açores.

L'autorisation publique dans le stade de São Miguel est intervenue après que la Ligue ait suggéré à la Direction régionale de la santé des Açores (DRS) d'appliquer aux rencontres de Santa Clara les règles régionales qui permettent la présence du public dans les manifestations sportives.

"Ni la Ligue du Portugal ni la Direction régionale de la santé n'ont soulevé d'objection à la présence du public dans les lieux de sport", souligne Santa Clara dans un communiqué de presse, en référence au match contre le Sporting.

La présence du public sera limitée à 10 % de la capacité maximale du site (1 000 personnes dans le cas du stade São Miguel).

Qu'ils soient cohabitants ou mineurs, tous les supporters devront être séparés les uns des autres par cinq sièges.

"Cette décision obligera tous les Açoriens à adopter un comportement de responsabilité collective, comme ce fut le cas lors du match contre Gil Vicente. Nous sommes totalement convaincus que le peuple des Açores répondra une fois de plus aux recommandations", peut-on lire dans la déclaration.

Santa Clara, actuellement en quatrième position, accueillera le Sporting, qui occupe la troisième place, alors que les deux équipes comptent sept points.

Le match est prévu à 17 heures, heure locale (18 heures sur le continent), au stade São Miguel, à Ponta Delgada.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires