Rester chez soi. Des appels à la poursuite des séjours en 2021

in Actualités · 02-10-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

"Ne soyez pas pressés de connaître le reste du monde. Soyez pressés de mieux connaître le Portugal", a déclaré le président de la République, Marcelo Rebelo de Sousa, à l'issue du 5e sommet du tourisme, à la Fondation Calouste Gulbenkian, à Lisbonne.

Selon Marcelo Rebelo de Sousa, "cette phase est la plus difficile" de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, qui durera "six ou sept mois", et c'est pourquoi "il est très important d'avoir un tourisme portugais pendant l'année prochaine et, en particulier, jusqu'à la fin de l'été prochain".

Au peuple portugais, le président de la République a déclaré que ceux qui avaient pris des séjours chez eux au Portugal "ont été extraordinaires en voyageant cet été, en parcourant le pays, en aidant à combler une partie du vide laissé par les étrangers qui ne sont pas venus, en ne partant pas à l'étranger et en restant plutôt au Portugal, en découvrant les merveilles du pays".

"Continuez à faire de même, d'ici à la fin de l'année et au Nouvel An. Et la même chose jusqu'à Pâques. Et, si vous avez des vacances, ou si vous avez quelques jours, ou de longs week-ends, dans cette période, surtout à Pâques. Et puis, quand on planifie aussi les vacances d'été de l'année prochaine", a-t-il lancé un appel.

Marcelo Rebelo de Sousa a demandé aux Portugais de "commencer à penser à réserver leurs vacances à temps, afin d'offrir un horizon de sécurité au tourisme au Portugal, ainsi qu'aux restaurants, à une partie du commerce, et à d'autres activités qui sont liées les unes aux autres et à tant d'autres services".

"Il y a un an, la préoccupation de certains d'entre vous - je pense, malgré tout, une minorité - était que nous risquions d'avoir trop de touristes. Aujourd'hui, notre préoccupation est d'avoir moins de touristes, cette année et l'année prochaine.

Ainsi, les Portugais doivent voyager eux-mêmes en tant que touristes dans leur propre pays", a-t-il insisté.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires