Le gouvernement est interrogé sur l'utilisation de l'application Covid

Par TPN/Lusa, in Actualités · 18-12-2020 01:00:00 · 0 Commentaires

Le parti CDS-PP a demandé à la ministre de la Santé, Marta Temido, d'utiliser l'application StayAway Covid pour préciser combien de cas ont été enregistrés et si les professionnels de la santé fournissent les codes nécessaires à l'enregistrement.

Dans la question, adressée au ministre de la santé par l'intermédiaire du Parlement, Mme Ana Rita Bessa et Cecilia Meireles demandent "combien de cas ont déjà été enregistrés dans l'application Covid StayAway, depuis son lancement officiel" et aussi "combien de chaînes de propagation ont déjà été identifiées" grâce à cette application.

Elles veulent également savoir "quels sont les mécanismes dont dispose le gouvernement pour s'assurer que les codes, lorsqu'ils sont générés, sont fournis et insérés" dans l'application.

Le texte précise que l'application Covid StayAway "est utilisée depuis environ trois mois", mais "n'est utile que si, lorsqu'un cas est diagnostiqué, la personne infectée reçoit un code à 12 chiffres généré par le médecin du NHS, qui est unique et valable pour une seule utilisation".un code qui doit être saisi volontairement "dans les prochaines 24 heures" afin que "les personnes avec lesquelles vous avez eu des contacts à risque au cours des 14 derniers jours puissent être notifiées".

"Toutefois, et bien que, selon les informations rendues publiques, plus de 2,5 millions de Portugais aient déjà installé l'application sur leur téléphone portable, plusieurs rapports indiquent que seulement 1 % des nouveaux cas sont signalés, soit parce que les professionnels de la santé ne fournissent pas le code en temps voulu, soit parce qu'ils ne le fournissent pas du tout, soit parce que les utilisateurs eux-mêmes ne le saisissent pas sur StayAway Covid", souligne le CDS.

"Pourquoi les médecins et/ou les techniciens du NHS [National Health Service] ne fournissent-ils pas les codes nécessaires à l'inclusion dans l'application StayAway Covid", demandent également les chrétiens-démocrates.

Selon les centristes, "il est également ajouté qu'une partie importante de la population portugaise, y compris les plus vulnérables, ne dispose pas des équipements mobiles nécessaires à l'installation et à l'utilisation" de l'application, et "tout cela remet en question le fonctionnement et l'utilité de l'application StayAway Covid".



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires