Les quotas de pêche laissent les pêcheurs "déçus".

Par TPN/Lusa, in Actualités · 27-12-2020 18:00:00 · 0 Commentaires

L'association des producteurs de poisson a déclaré que les Portugais auront, en 2021, moins de poisson frais provenant des eaux nationales, en raison des quotas de capture fixés par Bruxelles.

Ainsi, il est "difficile" pour l'association de trouver des raisons de satisfaction pour le Portugal, découlant du dernier Conseil européen de la pêche.

Lors de cette dernière réunion, le Conseil a fixé la réduction des quotas "dans presque toutes les espèces importantes pour notre pêche côtière", à l'exception du chinchard et de l'anchois.

Le quota de sardine, quant à lui, reste ouvert jusqu'au premier semestre de l'année prochaine, compte tenu du fait que sa gestion relève de la responsabilité du Portugal et de l'Espagne.

ANOP Cerco a souligné que les affirmations selon lesquelles le pays a "obtenu de bons résultats" et qu'il est possible "d'améliorer les possibilités de pêche initialement proposées" ne rassurent ni ne satisfont le secteur.

Dans le document, l'association a également rappelé que les dernières données scientifiques concernant cette espèce révèlent une "réalité exceptionnelle" dans les eaux ibériques.

"Nous craignons que, si le courant dominant actuel l'emporte sur l'activité sociale et économique de la pêche, qui est également menée par la Commission européenne elle-même, nous risquions de transformer un optimisme bien mérité et justifié en une autre grande déception pour les pêcheurs nationaux", ont regretté les producteurs.

ANOP Cerco a également souligné que 2021 est déjà conditionnée par la réduction des possibilités de captures, après une année "terrible et difficile" pour le secteur.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires