Les 18 à 24 ans sont le groupe le plus infecté

Par TPN/Lusa, in Actualités, La section "Durabilité · 19-01-2021 13:00:00 · 0 Commentaires

Les jeunes de 18 à 24 ans sont la tranche d'âge où l'on enregistre le plus grand nombre de nouveaux cas d'infection par le nouveau coronavirus, selon une étude du mathématicien Carlos Antunes, qui met en garde contre l'aggravation de la situation chez les adolescents.

Le professeur de l'Université de Lisbonne a analysé les nouveaux cas d'infection en tenant compte de cinq nouvelles tranches d'âge, qui séparent les enfants et les jeunes selon les différents cycles d'enseignement qu'ils suivent.

L'analyse compare l'impact sur les enfants de 0 à 5 ans (pré-primaire), de 6 à 12 ans (fréquentant les 1er et 2ème cycles), de 13 à 17 ans (3ème cycle et secondaire), de 18 à 24 ans (ce qui inclut les étudiants de l'enseignement supérieur), de 25 à 65 ans (population active) et le groupe d'âge des personnes de plus de 66 ans (population non active).

Le mathématicien a effectué des calculs sur la base des données publiées le week-end dernier et a conclu que les "cas" d'infections chez les jeunes au Portugal ont "empiré", selon l'agence de presse Lusa.

Le professeur de la faculté des sciences a analysé le nombre de personnes infectées enregistrées au cours des 14 derniers jours en tenant compte de l'univers de chacun des groupes d'âge analysés.

Il en résulte que "les jeunes de 18 à 24 ans sont le groupe ayant la plus forte incidence de nouveaux cas de covid-19", a déclaré Carlos Antunes à Lusa.

Pour 100 000 habitants âgés de 18 à 24 ans, il y a eu 1 552 nouveaux cas infectés entre le 3 et le 17 janvier.

Le spécialiste rappelle que ce groupe regroupe les étudiants de l'enseignement supérieur, mais aussi tous les autres jeunes qui, même s'ils ont arrêté leurs études, sont généralement ceux qui maintiennent une vie sociale plus intense.

L'analyse montre également que les jeunes de 13 à 17 ans sont devenus le troisième groupe d'âge avec la plus forte incidence cumulée au cours des 14 derniers jours.

"Ces deux groupes (13 à 17 ans et 18 à 24 ans) sont ceux qui ont le plus vu l'incidence augmenter depuis le début de l'année", a averti le mathématicien dans des déclarations à Lusa, sur la base de données mises à jour le 17 janvier.

Jusqu'au 13 janvier, les jeunes entre 13 et 17 ans étaient le quatrième groupe avec la plus forte incidence de cas, a rappelé Carlos Antunes.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires