Le Portugal est en retard sur les femmes dans le management

Par TPN/Lusa, in Economie · 29-01-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le Portugal a été classé en 13e position sur un total de 16 pays en ce qui concerne le nombre de femmes occupant des postes de direction dans les entreprises figurant sur la liste STOXX Europe 600.

Selon l'Indice de diversité de genre 2020 (IDS), qui analyse la représentation des sexes dans les conseils d'administration et les postes de direction des plus grandes entreprises européennes, seules trois (25 %) des entreprises portugaises cotées en bourse (CTT, Jerónimo Martins et F. Ramadas Investimentos) ont une femme à un poste de direction. Avec un score de 0,44 dans l'indice de diversité des sexes, qui permet de comparer les pays et les entreprises, ce score est inférieur de 0,12 point à la moyenne européenne et de 0,30 point au classement des 45 premiers pays.

Le Portugal a un score inférieur à la moyenne pour presque tous les indicateurs de l'indice, avec des scores particulièrement bas pour le pourcentage de femmes occupant des postes de direction (14 %) et de femmes dans les comités (21 %), soit plus de 15 % de moins que le pays ayant le score le plus élevé. L'étude mentionne également qu'aucune des entreprises analysées au Portugal n'a de femme directrice exécutive et que 6 % des entreprises ont une femme au sein de leur conseil d'administration.

Seules trois (25 %) entreprises portugaises - CTT, Jerónimo Martins et F. Ramadas Investimentos - ont un indice de diversité des sexes supérieur à la moyenne et quatre (33 %) des entreprises ont un indice inférieur à 0,40. Deux des cinq plus grandes entreprises portugaises, Corticeira Amorim et Galp Energia, ont un IDG inférieur à la moyenne, soit 0,04 et 0,05 points, respectivement.

La société la mieux notée du Portugal, CTT, n'a pas non plus de femmes à la tête de son conseil d'administration, bien qu'elles représentent 60 % des postes de direction et du comité de gestion.

L'étude conclut que d'ici 2020, 28 % des dirigeants occupant des postes de direction ou non dans les 668 entreprises analysées en Europe étaient des femmes et que les femmes ne représentent que 34 % de tous les membres des conseils d'administration des entreprises européennes analysées.

L'étude présente cependant de grandes disparités lorsqu'on observe chaque pays individuellement. Les entreprises cotées en Norvège, en France, au Royaume-Uni, en Finlande et en Suède sont plus proches d'un leadership équilibré en matière de diversité des sexes, les femmes occupant des postes de direction, tandis que la Pologne et la République tchèque sont loin d'être équilibrées dans leurs choix de direction.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires