Par TPN/Lusa, in Actualités, Santé · 30-01-2021 20:00:00 · 0 Commentaires

Plus de 8 600 personnes ont répondu à l'appel au don de sang, une mobilisation qui, selon l'Institut portugais du sang et de la transplantation (IPST), a été "essentielle pour stabiliser les réserves" à ce stade, mais qui appelle à la poursuite des dons.

Dans une déclaration, l'IPST remercie la mobilisation pour le don de sang, "l'engagement et la compétence des professionnels de la santé" et l'aide des associations de donneurs pour l'organisation de séances de collecte qui ont permis de contrer une "baisse d'environ 10 % des dons", qui dans un contexte hivernal, aggravé par la pandémie, a entraîné une instabilité des stocks.

"Malgré la situation difficile dans le pays, la réponse de la société a été exceptionnelle et sans précédent : Entre le 19 et le 26 janvier, 8 638 donneurs ont été enregistrés et 7 009 unités de sang ont été collectées dans les centres de sang et de transplantation de l'IPST à Lisbonne, Porto et Coimbra", peut-on lire dans le document.

Cependant, l'IPST souligne que les besoins en sang et en composants sanguins dans les hôpitaux "sont quotidiens" et qu'il existe des contraintes de stockage, car "les composants sanguins ont une durée de stockage limitée ; les donneurs de sang, étant des hommes, ne peuvent donner que tous les trois mois et les femmes tous les quatre mois", ce à quoi s'ajoute l'incertitude quant à l'évolution de la pandémie.

"Cette mobilisation était donc essentielle pour stabiliser les stocks de composants sanguins à ce stade, mais la participation massive a également généré de longs délais d'attente et un certain inconfort. L'IPST réitère donc son appel à tous les donneurs, dans la mesure de leurs possibilités, de solliciter des services de collecte de sang de manière régulière et progressive, car c'est la seule façon de continuer à garantir les conditions d'éloignement social, de meilleurs soins aux donneurs et la distribution constante et régulière d'unités de sang aux hôpitaux", demande l'institut.

Il y a une semaine, l'IPST a lancé un appel au don, les groupes sanguins les plus touchés étant A positif, A négatif, O négatif et B négatif.

Pour être donneur de sang, il faut avoir entre 18 et 65 ans (la limite d'âge pour le premier don est de 60 ans), peser 50 kilos ou plus et avoir des habitudes de vie saines.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires