Faire avancer le jeu

Par Neil Connolly, in Golf, Sports · 05-02-2021 13:21:00 · 0 Commentaires

L'article de la semaine dernière portait sur la façon dont les codes vestimentaires ont tendance à dissuader les joueurs de jouer.

Il y a quelques autres sujets que je voulais aborder la semaine dernière, alors si vous me le permettez, je vais les aborder maintenant.
Lorsque vous vous lancez dans le jeu, il y a un investissement financier considérable : vêtements, équipement, leçons de golf, balles de golf et, finalement, adhésion au golf. Tout cela a un coût bien plus élevé que celui d'une partie de football ou de rugby, ou même de tennis et de vélo. Ce sont les principaux concurrents du golf dans le domaine des loisirs et des passe-temps.
Le plus grand problème du golf est qu'il faut beaucoup de temps pour jouer et, avec le nombre élevé de personnes qui souffrent de la pauvreté temporelle de nos jours, c'est vraiment l'une des principales raisons pour lesquelles les gens adoptent le jeu et le laissent ensuite tomber. Lorsqu'ils se rendent compte que 18 trous prennent plus de 4 heures, plus la pratique préalable, le trajet aller-retour au parcours, plus la boisson obligatoire au clubhouse avec vos partenaires de jeu après le parcours pour un bon vieux post-mortem.
En tout, vous avez probablement environ 6 heures du début à la fin. Cela fait beaucoup et si vous ajoutez à cela que ce n'est pas très facile non plus, les gens ont tendance à se décourager et à trouver d'autres activités qui ont des résultats bien plus gratifiants.

Il n'est pas du tout surprenant qu'avec toutes ces raisons de ne pas jouer, certains terrains de golf aient fait ou soient sur le point de faire faillite. J'ai un collègue golfeur, un pro de la région de Leicester, qui avait la tristesse de posséder son propre terrain de golf. Lorsque l'Oadby Golf Course a fermé ses portes en 2012 après avoir accumulé plus d'un demi-million de livres de dettes au cours des sept années précédentes, il semblait que c'était la fin des affaires pour le parcours et qu'il allait plus que probablement devenir un bien immobilier de premier ordre au milieu de Leicester.
Cependant, Anders pensait différemment. Il y voyait une opportunité de créer un grand centre d'entraînement, de raccourcir le parcours à neuf trous et de faire en sorte que tout le monde soit le bienvenu. L'aspect le plus remarquable de la réouverture, il y a deux ans, était que le terrain de golf allait devenir le premier endroit au Royaume-Uni qui n'avait pas de code vestimentaire. Cela signifie que les joueurs pouvaient partir directement du travail, qu'il s'agisse d'un constructeur, d'un coursier, d'un enseignant, d'un médecin ou de n'importe qui d'autre ; ils pouvaient se rendre directement au terrain de golf, frapper quelques balles et jouer un rapide neuf trous. Tout le monde est le bienvenu.
L'été 2019 a été très chaud à Leicester, et l'année 2020 a également connu ses problèmes, mais le terrain de golf n'a cessé de se renforcer et le terrain d'entrainement est désormais classé n° 3 en Angleterre.
Il dispose d'une équipe très compacte qui s'occupe du terrain de golf, du terrain d'entrainement et du club-house, ce qui permet de réduire les frais généraux, mais le message est le suivant : si vous voulez jouer au golf dans un environnement convivial, tout le monde est le bienvenu et le Leicester Golf Centre est l'endroit où il faut aller.
Pendant ce temps, dans mon ancien club le Northamptonshire County Golf Club, situé à 27 miles au sud, alors qu'une rénovation était encours dans le club-house, le comité de direction débattait sur le fait d'abolir ou pas la règle des chaussettes à hauteur des genoux avec un short. Ces chaussettes pouvaient être éventuellement remplacées par des chaussettes blanches courtes. Et je n'hésite pas à vous dire que certains membres ont démissionné à cause de cela, invoquant comme raison que les standards exigés étaient en dessous de ce qu'ils estimaient que le Northamptonshire County Golf Club devraient avoir ! J'ai toujours pensé qu'il fallait un documentaire interne comparant le fonctionnement des différents clubs de golf dans le style de "Blott on the Landscape" de Tom Sharpe .
Il fallait le voir pour le croire ! Je sais pertinemment qu'à aucun moment le comité de direction n'a même pris en considération le temps des greens ou l'une des raisons que j'ai mentionnées au début de l'article.
Néanmoins, la progression, la réflexion et l'angle de perspective entre les centres de golf du Leicestershire du monde entier et ceux du comté du Northamptonshire n'ont jamais été aussi grands qu'aujourd'hui.




Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires