La PSP met en garde contre une possible augmentation de la "cyber intimidation".

Par TPN/Lusa, in Actualités · 08-02-2021 16:00:00 · 0 Commentaires

La police de la PSP a alerté aujourd'hui les parents, les éducateurs, les enseignants et les élèves sur une possible augmentation du "cyberbulling" dans le contexte actuel de l'enseignement "en ligne", en soulignant que ce comportement devrait continuer à être signalé aux équipes de l'Escola Segura.

Dans une déclaration, le PSP s'est dit prêt à continuer à mener des actions de sensibilisation et à répondre aux demandes d'intervention, adaptées aux spécificités de la situation de la lutte contre la pandémie de covid-19, notamment en utilisant les canaux numériques et en coordination avec les écoles. Dans ce sens, les équipes du programme Escola Segura doivent être contactées localement ou par le biais de Escolasegura@psp.pt.

Dans cette note, la PSP rappelle que pour l'année scolaire en cours, elle est responsable de la sécurité de 3 000 écoles, fréquentées par environ un million d'élèves.La poursuite de l'année scolaire, désormais en ligne, a le potentiel d'accroître la "cyberintimidation" en tant qu'épiphénomène de "brimades" qui, par le biais des technologies de l'information (réseaux sociaux, plateformes de messagerie, jeux ou SMS), corrobore les mêmes crimes d'agression, de menace, de blessure, de diffamation, de persécution ou de débauche de la vie privée", souligne-t-on.

La PSP rappelle que "la "cyberintimidation" est constituée par un comportement (répréhensible et constitutif d'un crime) qui vise une victime ou un groupe de victimes spécifiques, pratiqué intentionnellement, de manière inégale et dans le temps, provoquant la peur ou la honte devant le groupe. Ce comportement se manifeste par l'insulte, l'intimidation, l'humiliation, l'offense, la traque, la menace, le harcèlement ou l'exclusion d'une personne ou d'un groupe".

Au cours des deux dernières années scolaires (2018/2019 et 2019/2020), la PSP, par le biais du programme Escola Segura, a réalisé 156 636 initiatives dans le contexte scolaire, dont 2 710 étaient consacrées au thème de la "cyberintimidation", couvrant environ 65 000 élèves.

La PSP souligne qu'au cours des dix dernières années, le nombre total d'incidents pouvant être qualifiés de "brimades" signalés au cours de chaque année scolaire a diminué, tout comme le poids relatif des dommages corporels et l'augmentation de la fréquence des blessures et des menaces, souvent qualifiées de "cyberbrimades".L'augmentation du poids relatif des blessures et des menaces montre que le conflit est détecté et participé à un stade précoce de son escalade, c'est pourquoi le nombre d'attaques a diminué", explique la PSP.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires