Le gouvernement a annoncé la semaine dernière que l'état d'urgence au Portugal allait être prolongé pour la treizième fois jusqu'au 31 mars, mais il a également annoncé l'assouplissement progressif des restrictions qui a débuté le 15 mars avec l'ouverture des écoles maternelles, préscolaires et primaires pour un enseignement en présentiel, ainsi que la réouverture des salons de coiffure et d'esthétique, des librairies, des bibliothèques, du commerce automobile et des agences immobilières.

Si l'assouplissement du confinement au Portugal doit être "progressif" et fera l'objet d'évaluations bihebdomadaires, le Premier ministre António Costa a toutefois précisé que les Portugais devront rester chez eux en confinement général jusqu'à Pâques.

Les mesures de réouverture seront également réexaminées lorsque le Portugal dépassera "120 nouveaux cas [d'infection] par jour pour 100 000 habitants en 14 jours" ou lorsque l'indice de transmissibilité (Rt) du virus SRAS-CoV-2 dépassera le taux de 1.

Qu'est-ce qui ouvre et quand ?
Si la première phase de l'assouplissement du confinement s'avère concluante, il est prévu que le 5 avril, les élèves des deuxième et troisième cycles scolaires reprennent l'enseignement en présentiel. À cette date également, les musées, les galeries d'art et les magasins de moins de 200 m² ayant une porte sur la rue pourront rouvrir leurs portes, tandis que les sports à faible risque pourront être pratiqués, que l'activité physique en plein air sera autorisée en groupes de quatre personnes maximum et que les salles de sport pourront rouvrir, mais sans cours collectifs.

Le plan prévoit ensuite le 19 avril l'ouverture des écoles secondaires et des universités, ainsi que l'ouverture des cinémas, des théâtres et des salles de concert, et d'autres magasins et centres commerciaux. À cette date également, les restaurants et les cafés pourront ouvrir au public, mais avec une capacité maximale de quatre personnes par table à l'intérieur et de six à l'extérieur, et pourront être ouverts jusqu'à 22 heures en semaine et jusqu'à 13 heures le week-end.

Si tout se passe comme prévu, le 19 avril, les activités physiques seront de nouveau autorisées en plein air en groupe de six personnes maximum, ainsi que les sports à risque moyen, tandis que les événements en plein air pourront être organisés avec une capacité réduite et les mariages et baptêmes avec la restriction de 25 % de la capacité des espaces.

La dernière date du calendrier est le 3 mai, date à laquelle les restaurants et les cafés peuvent ouvrir sans limite de temps mais avec une capacité de six personnes à une table à l'intérieur et de dix personnes sur la terrasse, tandis que tous les sports, les sports de plein air et les gymnases peuvent fonctionner sans restriction et que les grands événements en plein air et à l'intérieur seront autorisés avec une capacité réduite et que les mariages et les baptêmes pourront être organisés avec 50 % de la capacité.

Maintien des restrictions
La circulation entre les municipalités du Portugal continental sera interdite le week-end du 20 et 21 mars et pendant la période de Pâques, entre le 26 mars et le 5 avril, dans le cadre d'une mesure visant à "garantir que Pâques ne soit pas un moment de voyage et de rencontre, mais, au contraire, un autre moment de confinement", selon le Premier ministre.

Il est important de souligner que le Premier ministre a également insisté sur la nécessité de poursuivre les mesures de confinement général et d'inciter les gens à rester chez eux dans la mesure du possible, au moins jusqu'à Pâques. Le Premier ministre a déclaré que le lockdown général sera réévalué après Pâques, rappelant qu'il ne peut exister que lorsqu'il y a un état d'urgence.

"En l'absence d'état d'urgence, nous avons adopté une autre figure, que nous appelons le devoir civique de recueillement", a-t-il déclaré.