Oranges et citrons (et agrumes en général !)

Par Marilyn Sheridan, in Mode de Vie, Arts de Table · 19-03-2021 00:00:00 · 0 Commentaires

Gorgées de vitamine C, rondes et juteuses.... la couleur des cônes de danger, des gilets de sauvetage et même de Garfield.... nous parlons des oranges !

Il s'agit de la marmelade, qui a longtemps été un aliment de base sur les tables du petit-déjeuner britannique pour tartiner les toasts, mais je me demande combien de Britanniques savent que la marmelade est originaire du Portugal ? Le mot "marmelade" vient du portugais "marmelada" et est une délicieuse confiture de fruits faite à partir du jus, de la pulpe et de l'écorce d'agrumes bouillis avec du sucre et de l'eau. Elle est normalement faite à partir d'oranges, mais d'autres agrumes peuvent être utilisés - citrons, limes, pamplemousses, mandarines, bergamotes, ou toute autre combinaison, mais les oranges sont le choix le plus typique pour une marmelade.

Le fruit préféré est l'orange de Séville ou orange amère espagnole, appréciée pour sa teneur élevée en pectine, qui aide la marmelade à prendre une consistance appropriée pour être étalée. Le zeste des oranges est ajouté à la marmelade et lui confère un goût âpre et amer, qui est ensuite équilibré par l'ajout de sucre.

Alors pourquoi l'appelle-t-on marmelade et non confiture ? Il y a une très bonne explication à cela (ce n'est pas pour faire chic), évidemment le nom comme expliqué ci-dessus est le premier indice, mais la confiture est faite en utilisant seulement la pulpe et le jus d'un fruit, alors que la marmelade est faite à partir de la pulpe, du jus et de l'écorce ou du zeste - ce qui lui donne les délicieux morceaux qui rendent la marmelade si unique. Contrairement à la confiture, une grande quantité d'eau est ajoutée au fruit dans une marmelade, le liquide supplémentaire étant "fixé" par la teneur élevée en pectine du fruit.

Comme nous sommes entourés d'oranges en Algarve, j'ai tenté une nouvelle fois de faire de la marmelade hier - je dis bien une nouvelle fois, car chaque fois que j'essaie de la faire, le résultat est différent ! Il y a tellement de recettes différentes qu'il est difficile de choisir celle qui donnera un résultat parfait. Il s'agit essentiellement d'oranges, de sucre et d'eau, mais il est difficile de trouver le bon équilibre. Cela dépend beaucoup du type d'oranges utilisées, de la quantité de jus qu'elles contiennent, de la quantité d'eau ajoutée et du nombre de pépins des oranges (comme ils contiennent de la pectine, vous devez les utiliser aussi).

Lors de ma précédente tentative de marmelade, j'ai obtenu six pots de quelque chose qui ressemblait à de la marmelade, mais qui était si épais qu'il fallait le découper dans le pot ! La fournée d'hier était tout le contraire - c'était six pots de marmelade si peu consistante qu'on pouvait la verser à l'extérieur du pot et qu'elle aurait du mal à rester sur vos toasts sans glisser sur vos genoux.Après avoir cherché la méthode la plus simple pour l'épaissir (la faire bouillir à nouveau), j'ai réussi à la brûler également, ce qui fait que j'ai maintenant six pots de marmelade légèrement brûlée et (encore) bâclée ! Il m'a ensuite fallu toute la journée pour nettoyer le pot ! Eh bien, je vais persévérer - la prochaine fois, peut-être que j'y arriverai, après tout, c'est en forgeant qu'on devient forgeron !



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires