Comprendre la résidence fiscale

Par Advertiser, in Economie, Finances personnelles · 01-04-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le jeune George Harrison s'est vu ouvrir les yeux sur le monde de l'impôt sur le revenu au milieu des années soixante, alors que les Beatles étaient en pleine ascension et que leurs revenus l'étaient tout autant.

"Vous êtes tellement heureux d'avoir enfin commencé à gagner de l'argent - et puis vous découvrez les impôts." Bienvenue dans le monde George. Au moins, cette prise de conscience l'a poussé à écrire une superbe chanson, "Taxman", et sans doute à gagner beaucoup plus au passage. Mais même si nous ne partageons pas les mêmes problèmes fiscaux que les stars, c'est toujours un sujet qui suscite inquiétude et confusion chez les personnes qui quittent leur pays pour des rivages étrangers. D'après mon expérience, la grande majorité des gens sont soucieux de s'assurer qu'ils paient le bon montant d'impôt aux bonnes autorités - personne ne veut recevoir une facture inattendue.

Donc, si vous avez des biens à l'étranger et au Portugal, où devez-vous payer vos impôts ? Cela dépend inévitablement d'un certain nombre de facteurs, mais surtout du lieu où vous êtes considéré comme résident fiscal. Selon la loi fiscale portugaise en vigueur depuis janvier 2015, vous êtes considéré comme résident fiscal au Portugal si vous remplissez l'une ou l'autre des conditions suivantes. Premièrement, si vous passez plus de 183 jours, consécutifs ou non, au Portugal au cours de toute période de 12 mois commençant ou se terminant dans l'année fiscale concernée. Deuxièmement, si vous possédez un bien immobilier au Portugal qui est considéré comme votre résidence habituelle, même si vous y passez moins de 183 jours par an.

Si vous répondez aux critères à la fois pour votre pays d'origine et pour le Portugal, la résidence sera déterminée en vertu de la convention de double imposition conclue entre les deux pays, si tant est qu'il existe une convention entre eux.

Si vous vous trouvez dans la situation de résident fiscal au Portugal, vous serez alors tenu de payer des impôts sur votre revenu mondial, y compris sur tout revenu locatif généré par un bien immobilier. Naturellement, tout revenu gagné au Portugal est également soumis à l'impôt et sera facturé selon un barème progressif - qui peut atteindre 48 % si vos revenus sont supérieurs à 80 000 €. Il est donc essentiel que vous recherchiez l'aide d'un professionnel afin de déterminer la meilleure marche à suivre en fonction de votre situation particulière et d'atténuer le montant que vous pourriez avoir à payer.

Par exemple, toute personne qui n'est pas encore résidente fiscale au Portugal et qui n'a pas été résidente fiscale au cours des cinq dernières années peut bénéficier du régime fiscal des "résidents non habituels" (RNH). Ce régime confère des privilèges fiscaux spéciaux qui vous permettent de bénéficier de plusieurs exonérations. Par exemple, vous pouvez percevoir des dividendes de source étrangère en franchise totale d'impôt, ainsi que des revenus de pension de retraite à un taux forfaitaire de 10 % dans le cadre du régime NHR.

Le statut de résident fiscal s'accompagne de la responsabilité de soumettre une déclaration fiscale annuelle aux autorités portugaises. L'année fiscale s'étend du 1er janvier au 31 décembre, et le délai pour remplir votre déclaration pour 2020 s'étend du 1er avril au 30 juin. Si vous ne soumettez pas votre déclaration d'impôt ou si vous êtes en retard dans le paiement, vous risquez de recevoir une amende et de devoir payer un pourcentage de l'impôt total dû, même si cette erreur est purement involontaire. Il est payant d'être informé.

La résidence fiscale peut être un sujet déconcertant si vous disposez de plusieurs actifs ou flux de revenus à la fois au Portugal et en dehors. Comment s'y retrouver dans les complexités de la double imposition et des options de résidence est un domaine où il est vraiment préférable de parler à quelqu'un qui a une solide expérience locale. Avec les bons conseils, vous pourriez économiser beaucoup d'argent et assurer la transmission de votre patrimoine à votre famille et à vos proches.

Je vous souhaite de belles journées sans stress dans la chaleur portugaise, en jouant sur M. Harrison : "Here comes the sun...".

Depuis 20 ans, Blacktower Financial Management fournit des conseils spécialisés et localisés en matière de gestion de patrimoine au Portugal. Nous pouvons vous aider à sécuriser votre avenir financier grâce à des conseils spécialisés et indépendants. Contactez-nous au (+351) 289 355 685 ou envoyez-nous un e-mail à info@blacktowerfm.com.

Les informations ci-dessus étaient correctes au moment de la préparation et ne constituent pas un conseil en investissement. Vous devez demander l'avis d'un conseiller professionnel avant de vous lancer dans toute activité de planification financière.


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires