L'UE admet l'existence d'un lien possible entre les caillots sanguins et le vaccin de Janssen

Par TPN/Lusa, in Actualités, COVID-19, Europe · 20-04-2021 16:15:00 · 0 Commentaires

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a conclu aujourd'hui que le vaccin Janssen (groupe Johnson & Johnson) anticovid-19 a un "lien possible" avec de très rares cas de caillots sanguins, mais a insisté sur les avantages du vaccin contre la maladie.

"L'EMA a trouvé un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec de faibles plaquettes sanguines, [...] mais elle confirme que le rapport bénéfice/risque global reste positif", indique le régulateur européen dans un communiqué.

L'EMA souligne que son comité de sécurité pour les médicaments à usage humain a donc décidé, lors de la réunion d'aujourd'hui, qu'"un avertissement concernant des caillots sanguins inhabituels avec de faibles plaquettes sanguines devrait être ajouté aux informations sur le produit pour le vaccin de Janssen", et devrait être "répertorié comme un effet secondaire très rare du vaccin".

En cause, une enquête de l'EMA sur huit cas rares de caillots sanguins associés à de faibles taux de plaquettes sanguines après la prise du vaccin aux États-Unis, dont un mortel, sur un total de sept millions de personnes vaccinées.

Comme le covid-19 "est associé à un risque d'hospitalisation et de décès", l'EMA insiste sur le fait que "les avantages globaux du vaccin de Janssen dans la prévention de la maladie l'emportent sur les risques d'effets secondaires".

Le régulateur européen sur le vaccin d'AstraZeneca contre le covid-19 a déjà eu un avertissement similaire.

Dans cette enquête, l'EMA a également constaté que "tous les cas sont survenus chez des personnes de moins de 60 ans dans les trois semaines suivant la vaccination, la plupart étant des femmes", sans avoir pu confirmer des facteurs de risque spécifiques, identiques à ce qui avait déjà été dit à propos du vaccin AstraZeneca.

"Les professionnels de la santé et les personnes qui recevront le vaccin doivent être conscients de la possibilité de très rares cas de caillots sanguins", a déclaré l'entité, réitérant toutefois "l'utilisation sûre et efficace des vaccins contre le Covid-19".

Le 9 avril, l'EMA a ouvert une enquête sur des cas de caillots sanguins survenus aux États-Unis après la prise du vaccin covid-19 de Johnson & Johnson, quelques jours avant l'arrivée du médicament dans l'Union européenne (UE).

Dès le 13 avril, les autorités sanitaires américaines ont recommandé une pause dans l'administration du vaccin anti-covid-19 de Janssen, pour permettre d'enquêter sur les rapports de caillots sanguins potentiellement associés à la prise du médicament.

Cette situation a conduit la société à retarder l'envoi du médicament à dose unique en Europe.

Mercredi dernier, le Portugal a reçu les 31 200 premières doses du vaccin anti-covid-19 de Janssen, qui ont été stockées, dans l'attente d'une décision du régulateur européen.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires