Volta ao Algarve veut révéler "un nouveau champion de demain".

Par TPN/Lusa, in Actualités, Sports · 01-05-2021 20:00:00 · 0 Commentaires

La 47e édition du tour cycliste Volta ao Algarve prendra la route la semaine prochaine dans le but de révéler une fois de plus une nouvelle figure majeure du sport, a déclaré le président de la Fédération portugaise de cyclisme (FPC).

"Les grandes figures du cyclisme mondial actuel ont gagné ici à la Volta ao Algarve et il était très important pour nous - et très intéressant - que nous révélions à nouveau un nouveau champion de demain. Qui sait, cela peut arriver", a déclaré Delmino Pereira, en marge de la présentation de la course, qui s'est tenue dans le parc fluvial de Faro.

Le dirigeant a rappelé que Tadej Pogacar, Primoz Roglic, Michal Kwiatkowski et Geraint Thomas ont récemment gagné en Algarve et ont ensuite excellé dans le Tour de France, mentionnant également le cas de Remco Evenepoel, vainqueur de l'"Algarvia" en 2020 et "autre espoir du cyclisme mondial".

Le président de la FPC a déclaré que la course a "un curriculum qui ajoute de la valeur et du prestige à la Volta ao Algarve" et s'attend à "une grande course cycliste et un grand spectacle sportif", étant donné la présence d'"un peloton brutal", avec 175 coureurs de 25 équipes.

Le Portugais Rui Costa aura la dorsale numéro un du tour cycliste Volta ao Algarve, en tête des Emirates, avec Deceuninck-QuickStep présentant, en théorie, l'équipe la plus forte.

Selon la liste provisoire des engagés, l'équipe belge amène trois cyclistes du "top-50" en Algarve, plus particulièrement le "sprinter" irlandais Sam Bennett (17e), qui compte déjà cinq victoires cette saison et a remporté le classement par points du Tour de France 2019, et le Danois Kasper Asgreen (23e), récent vainqueur du Tour des Flandres, l'un des "monuments" du cyclisme.

"Nous aurons des équipes et des cyclistes de tous les principaux marchés sources du tourisme en Algarve", a déclaré Delmino Pereira.

Comme l'"Algarvia" se déroule désormais en mai, à une période différente de la normale en raison de la pandémie, les chances que les équipes portugaises surprennent dans la course "sont plus grandes qu'[elles le sont habituellement] en février", a estimé le dirigeant.

"Nos équipes, au mois de février, ont peu de séances d'entraînement et de kilomètres et à cette époque elles en ont plus, donc il y a plus d'équilibre. La probabilité d'avoir des coureurs portugais dans l'Algarve Tour est plus grande, ce qui finit par être plus intéressant pour nous tous. Au départ, la lutte sera plus équilibrée et je pense qu'il y aura un manque de définition jusqu'au sommet de Malhão, jusqu'au dernier mètre", a déclaré le président de la fédération.

Touchée par la pandémie de Covid-19, les plus grandes difficultés de l'organisation ont été liées à la difficulté de trouver plus de sponsors et à la planification, mais Delmino a souligné que la "détermination et la résilience" ont permis de choisir une date "optimale" qui garantit la "tranquillité".

"Nous avons eu une lumière qui nous a éclairés dans le choix de la nouvelle date de course. La Volta ao Algarve coïncidera avec la fin de l'état d'urgence et avec la reprise", a-t-il souligné, rappelant que le public pourra assister à la course sur les routes et dans les rues, avec un conditionnement plus important dans les zones de départ et d'arrivée.

La course sera diffusée par Eurosport dans une soixantaine de pays et, au Portugal, la diffusion est assurée par CMTV.

Habituellement organisée en février et initialement prévue du 17 au 21 de ce mois, la Volta ao Algarve a dû être reportée au mois de mai en raison de la pandémie de Covid-19, et se tiendra du 5 au 9 mai.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires