Selon les données de Bloomberg recueillies par Efe, l'or s'est échangé à 1 906,93 dollars, soit le plus haut niveau depuis le 7 janvier, lorsqu'il avait terminé la séance à 1 913,95 dollars l'once.

L'or se rapproche ainsi à nouveau des niveaux records atteints le 6 août 2020, lorsqu'il avait terminé la séance à 2 063,54 dollars.

Diego Morin, analyste chez IG, cité par Efe, explique qu'au cours des dernières semaines, les prix de l'or ont continué à se redresser, tandis que le dollar reste sous pression.

"La crainte existante d'une augmentation de l'inflation pousse les investisseurs à effectuer une rotation vers le métal précieux", ajoute l'expert, qui précise également que les dernières données macroéconomiques en Europe et aux États-Unis "n'incitent pas à l'optimisme".

L'or est en hausse de plus de 10 % depuis avril dernier, lorsqu'il avait atteint un plancher de 1 683 dollars l'once.