Selon les données de l'IEFP, le taux de chômage a augmenté de 177,8 % pour atteindre 20 425 personnes.

Les données de l'Institut pour l'emploi et la formation professionnelle (IEFP) montrent que, depuis mars, mois du début de l'état d'urgence dû à la pandémie de Covid-19, l'Algarve est la région où l'augmentation du chômage est la plus marquée.

Avant la situation de pandémie, en janvier et février, l'Algarve était la seule région du pays à enregistrer une augmentation du nombre de chômeurs enregistrés, mais avec une légère croissance, de 0,3 % et 0,9 %, respectivement, par rapport à la même période en 2019.

En mars, l'augmentation du nombre de chômeurs en Algarve a fortement augmenté pour atteindre 41,4 %, puis 123,9 % en avril, 202,4 % en mai, 231,8 % en juin et 216,1 % en juillet, avec ensuite une hausse de 177,8 % en août (13 072 personnes de plus qu'il y a un an). Toutefois, par rapport au mois précédent, le nombre de chômeurs dans la région de l'Algarve a diminué de 10,2 % en août, ce qui montre qu'il y avait 2 425 chômeurs de moins enregistrés en juillet.

Les offres d'emploi dans la région de l'Algarve ont également diminué de 24,7 % en août par rapport au même mois de 2019, mais ont augmenté de 4,6 % par rapport au mois précédent.