Dans ce contexte, l'Association des Hôtels et Entreprises Touristiques de l'Algarve (AHETA) a publié des données statistiques à la presse, concernant le tourisme en Algarve entre août et octobre 2020.

Généralement, la majorité des visiteurs viennent du Royaume-Uni qui, cette année, ont vu le couloir aérien fermé et l'obligation de se conformer à une quarantaine de 14 jours à leur arrivée au Royaume-Uni.

Ce facteur a conduit les Anglais à ne pas visiter le Portugal cette année, ce qui a entraîné une réduction de 626 000 visiteurs par rapport à l'année précédente à la même période. Selon les données publiées par AHETA, ce n'est pas seulement le nombre de nuitées qui a connu une baisse massive, mais le tourisme de golf a également chuté de 70 % dans la région de l'Algarve.

L'aéroport de Faro a reçu 5,3 millions de passagers en moins par rapport aux mêmes mois en 2019. La réduction du nombre de passagers en provenance de l'étranger a été assez marquée, étant évidente sur les principaux marchés étrangers tels que l'Allemagne (-74,4 %), les Pays-Bas (-67,3 %), l'Irlande (-94,7 %) et la France (-73,2 %), selon l'AHETA.

Entre août et septembre, les résultats ont été plus positifs, en raison de l'essor du marché intérieur. En 2020, les Portugais représentaient environ 62 % des nuitées dans les hôtels et autres établissements similaires.

On estime qu'en Algarve, environ 20 % des établissements touristiques ont été fermés entre août et octobre.