Le TAP "suit les politiques de remboursement de l'UE

Par TPN/Lusa, in Actualités · 08-11-2020 10:00:00 · 0 Commentaires

La TAP a jusqu'à présent organisé 85 vols de rapatriement et humanitaires vers des pays dont l'espace aérien est fermé aux vols commerciaux, permettant le retour d'environ 12 000 Portugais et résidents au Portugal, a déclaré le gouvernement, tout en ajoutant que la compagnie suit les directives de l'UE concernant le remboursement des passagers.

"La TAP, en particulier, bien qu'elle ait été contrainte d'annuler de nombreux vols réguliers à destination et en provenance de pays tiers, s'est efforcée, dans les limites des contraintes légales et réglementaires, et malgré les nombreuses difficultés pratiques, de maintenir autant que possible la connexion avec les pays où la présence de Portugais et de descendants portugais est plus importante", a assuré le gouvernement.

Ces connexions ont eu lieu "principalement pour les pays lusophones et pour les États-Unis d'Amérique", a ajouté l'exécutif portugais en réponse à une question des députés socialistes de la commission parlementaire des affaires étrangères et des communautés, à laquelle Lusa a eu accès.

Dans ce document, le gouvernement, par l'intermédiaire du ministre des Infrastructures et du Logement, Pedro Nuno Santos, a expliqué qu'en plus des liaisons régulières, "la TAP a également organisé 85 vols de rapatriement et humanitaires vers des pays dont l'espace aérien est fermé aux vols commerciaux, ce qui a permis à environ 12 000 Portugais et résidents au Portugal de rentrer chez eux".

Soulignant les restrictions imposées par la pandémie de covid-19, et les impacts sur le trafic aérien, "principalement en provenance et à destination de pays hors de l'Union européenne et de l'espace Schengen", le gouvernement a rappelé que les entreprises doivent veiller au respect des différentes mesures imposées par les marchés où elles opèrent.

Dans ce scénario, les compagnies aériennes qui, comme la TAP, opèrent des vols long-courriers, ont été "les plus touchées" et ont dû ajuster leur fonctionnement, "notamment par l'annulation de la plupart des vols réguliers".

D'autre part, la demande de passagers de loisirs et d'affaires reste "extrêmement faible, non seulement en raison de problèmes de santé - alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) indique des taux de contagion alarmants en Europe - mais aussi en raison de l'instabilité", souligne le document.

Quant aux projections pour les mois à venir, le cabinet du ministre ajoute qu'"elles sont assez pessimistes", se référant aux prévisions de plusieurs entités internationales du secteur.

Le gouvernement a déclaré que, pour ce qui est des vols au départ d'aéroports européens, notamment de France, du Luxembourg, de Suisse ou d'Allemagne, "la TAP a été contrainte d'annuler certains vols vers les pays européens en raison de la baisse marquée de la demande".

Quant à la politique de remboursement des clients lésés par l'annulation ou la suppression de vols, le document souligne que la compagnie aérienne "respecte pleinement les règles fixées" dans la réglementation de l'Union européenne.

La compagnie aérienne a adopté des procédures automatiques pour le traitement des demandes de remboursement à l'aide d'un "bon" et a mis en place une équipe spécialisée pour traiter les remboursements sous forme de paiement de billets.

Ainsi, avant la fin du mois d'août, la TAP a réussi à traiter le remboursement de 844 684 commandes, reçues entre le 1er mars et le 31 juillet 2020.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires