L'annonce a été faite sur la page de l'Asociación de Empresarias y Empresarios del Comercio del Libro de Madrid - Gremio de Librerías, dans le cadre des prix annuels qui distinguent la fiction, l'essai, la poésie, la bande dessinée et l'illustration. L'écrivain espagnol Juan José Millás, auteur de "Let no one sleep", a reçu le prix de carrière Leyenda 2020.
Le livre "What's in a name", d'Ana Luísa Amaral, édité au Portugal par Assírio & Alvim, a été publié en Espagne par Sexto Piso. "En ces temps d'incertitude et d'angoisse que nous vivons, à travers les murs et les fenêtres, la poésie d'[Ana Luísa] Amaral nous accueille dans ce quartier chaleureux et familier, qui existe entre deux pays (le Portugal et l'Espagne), et nous offre des noms et des mots dans une langue dite étrangère, mais ce n'est pas le cas. Merci et félicitations", a déclaré le jury espagnol.

Les prix, créés en 2000 par les librairies de Madrid, ont également distingué Elvira Lindo, dans le domaine de la fiction, pour "A corazón abierto", et Irene Vallejo, dans le domaine des répétitions, pour "El infinito en un junco". Dans le domaine de l'illustration, Kitty Crowther a gagné pour l'album "Madre Medusa" et, dans le domaine de la bande dessinée, Juanjo Guarnido et Alain Ayroles, pour "El Buscón en las Indias". Publié en 2017, au Portugal, "What's in a Name" transfigure "les petits actes quotidiens dans des moments poétiques de grande tension, vitalité et profondeur", écrit The Sixth Floor, dans la présentation de l'œuvre, sur son site web, en comparant Ana Luísa Amaral à l'Américaine Emily Dickinson et à la Prix Nobel de littérature Wislawa Szymborska, de Pologne.

Assírio & Alvim, pour sa part, souligne "l'étrangeté de l'anglais dans le titre", comme expression de "l'ambivalence de la relation, que la poésie a toujours vécue, entre la chose (la nôtre, du monde) et son rendez-vous, en pointant la multiplicité des significations" qui est dans l'œuvre. "En elle, en complicité, le quotidien et le cosmique, le poétique et le politique, le commotif et l'ironie, l'étonnement et l'indignation - en un sens, le mot et la vie", conclut Assírio & Alvim.

Née à Lisbonne en 1956, Ana Luísa Amaral, poète, essayiste, dramaturge, auteur de livres pour enfants et traductrice d'auteurs tels que John Updike, a également été professeur de littérature et de culture anglaise et américaine à la faculté des lettres de l'université de Porto. Elle est titulaire d'un doctorat en poésie d'Emily Dickinson et ses domaines de recherche sont la poétique comparative, les études féministes et les études sur les homosexuels. Son travail a été traduit et publié dans plusieurs langues et pays, ayant obtenu plusieurs prix, tels que le prix littéraire Correntes d'Escritas, le prix Giuseppe Acerbi Poetry Letterario et le grand prix de poésie de l'Association des écrivains portugais.