Sous l'égide de l'OTAN, de l'Union européenne, des Nations unies ou dans le cadre d'accords bilatéraux, 75 véhicules, sept avions et six navires sont également prévus pour être utilisés par les trois branches des forces armées : la marine, l'armée de terre et l'armée de l'air.

La République centrafricaine est le scénario qui absorbe le plus de militaires portugais, soit 198 au total, avec 184 agents de la force de réaction immédiate stationnés au siège de la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation de la République centrafricaine (MINUSCA) à Bangui.

Le FND dispose d'un budget de 63 millions d'euros, conformément au tableau d'affectation spécifique du rapport budgétaire de l'État pour 2021, soit trois millions de plus qu'en 2020.

Les chiffres sont conformes à ceux de 2020, où l'EMGFA estimait à 1 738 le nombre de militaires engagés dans 22 missions internationales, ainsi qu'à cinq navires, sept avions et 66 véhicules.