Enquête ouverte après le décès d'un patient en ambulance après 3 heures

Par TPN/Lusa, in Régional, Actualités · 22-01-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

L'hôpital de Portalegre ouvrira une enquête sur les circonstances du décès d'un octogénaire le 18 janvier dans la zone dédiée aux patients respiratoires, après qu'ils aient passé près de trois heures en ambulance.

S'adressant à l'agence de presse Lusa, le président du conseil d'administration et l'infirmier directeur de l'unité locale de santé de Norte Alentejano (ULSNA), Joaquim Araújo et Jorge Marques, respectivement, ont annoncé l'ouverture de l'enquête et ont déclaré que la personne de 87 ans, qui venait d'un foyer de Cabeço de Vide, dans la municipalité de Fronteira, avait été examiné à l'intérieur de l'ambulance qui l'a transporté, dans laquelle il est resté pendant au moins deux heures et 44 minutes, en raison de l'encombrement de la zone d'urgence pour le Covid-19.

Selon les mêmes sources, l'homme âgé a été enregistré à l'hôpital à 16h29 et évalué par une infirmière, à l'intérieur de l'ambulance, six minutes plus tard, à 16h35.

"Le patient est totalement dépendant, il est amené [à l'hôpital] pour dyspnée [essoufflement] depuis une maison de Cabeço de Vide, où il y a une épidémie de Covid-19, c'est pourquoi il est entré dans la zone de Covid", ont-ils expliqué.

Cependant, selon les sources de l'ULSNA , le patient n'avait pas été infecté par le virus qui cause le Covid-19, information qui n'aurait été obtenue par l'unité hospitalière qu'après que le décès ait été déclaré.

Après le dépistage, il a été constaté que le patient "n'est pas dyspnéique en raison d'une faible saturation [en oxygène]" et a reçu le bracelet jaune, qui est un patient urgent.

"Au moment du dépistage, l'infirmière a parlé au médecin qui est passé devant l'ambulance pour voir le patient, car la zone dédiée aux patients respiratoires était bondée, et le médecin a confirmé que le patient était stabilisé", a déclaré Jorge Marques.

A 19h13, une infirmière responsable de l'équipe a été approchée par un pompier, qui l'a informée que l'octogénaire "s'aggravait" et l'homme âgé a été immédiatement secouru dans l'ambulance.

De là, toujours selon les mêmes sources, il a ensuite été conduit à la salle de réanimation de la zone dédiée aux patients respiratoires, où le décès a finalement été déclaré 17 minutes plus tard, à 19h30.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires