L'accord commercial entre le Royaume-Uni et l'UE

Par Manuela Robinson, in Finances personnelles, Actualités · 22-01-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Eh bien, nous sommes arrivés en 2021 - ça a été un sacré voyage, mais nous y sommes. Je voudrais commencer par souhaiter à tous mes lecteurs et clients une très bonne et prospère année. Et alors que la température s'effondre, quels rayons de soleil pouvons-nous voir pour l'année à venir qui nous donneront de la joie jusqu'à l'arrivée du temps plus chaud ?

Et que dire de l'accord commercial UE-Royaume-Uni récemment conclu - il doit sûrement y avoir de bonnes nouvelles parmi ces 1 246 pages ? Je ne peux pas prétendre les avoir toutes lues, mais voici un aperçu des principaux sujets abordés et de ce qu'ils signifient pour nous.

La fin de la libre circulation
La libre circulation entre le Royaume-Uni et l'UE n'existe plus. Cela ne signifie pas, bien sûr, que nous ne pourrons plus voyager entre les territoires, mais simplement qu'il y aura certaines restrictions. Vous aurez besoin d'au moins six mois pour votre passeport, donc mieux vaut renouveler votre passeport à temps si vous prévoyez de faire quelque chose cette année (si le COVID le permet).

Si vous avez l'intention de rester plus de 90 jours sur une période de 180 jours, vous devrez désormais obtenir un visa. Les détails de ce dernier peuvent varier d'un État membre à l'autre, il est donc préférable de les vérifier individuellement. De même, le droit automatique de vivre et de travailler dans l'UE pour les citoyens britanniques n'est plus, ni celui des citoyens de l'UE qui souhaitent se rendre au Royaume-Uni. Mais là encore, des visas sont disponibles (moyennant paiement !) et le Royaume-Uni voudra toujours inciter les travailleurs hautement qualifiés de l'étranger à venir combler leurs lacunes. Il reste à voir si le Royaume-Uni conservera ou non son attrait pour les Européens.

Commerce
Selon les termes de l'accord, il a été convenu qu'il n'y aura pas de taxes sur les biens échangés entre le Royaume-Uni et l'UE, ni de limite à la quantité de biens échangés. C'est une excellente nouvelle, bien sûr, qui devrait apaiser les craintes d'une hausse des prix dans les magasins après Brexit. Nous constatons toutefois des problèmes de démarrage, car l'augmentation de la paperasserie et la confusion générale dans les ports entraînent des retards plus importants pour les camionneurs qui acheminent des marchandises à destination et en provenance du Royaume-Uni. Il faut espérer que cette situation s'atténuera avec le temps.

Services

Il est désormais plus difficile pour les services basés dans un pays d'opérer au-delà des frontières et d'accéder aux marchés européens. En ce qui concerne les services financiers, un conseiller basé au Royaume-Uni pouvait auparavant avoir accès à des clients dans l'UE grâce à un concept connu sous le nom de "passeport", mais ce ne sera plus le cas. Il est donc d'autant plus important d'obtenir des conseils financiers auprès d'une personne de votre pays de résidence.

Si vous avez des pensions ou des investissements en livres sterling au Royaume-Uni et que vous n'êtes pas sûr de la meilleure façon de procéder, le moment est peut-être venu de demander conseil à un conseiller européen. Par ailleurs, si vous n'avez pas d'adresse au Royaume-Uni, vous avez peut-être perdu l'accès aux services bancaires. Toute personne ayant l'intention de transférer tout ou partie de son patrimoine pour cette raison devrait probablement prendre conseil sur les produits financiers dans votre pays de résidence. Cela vous aidera à minimiser votre exposition à l'impôt.

Soins de santé
Si vous possédez actuellement une carte européenne d'assurance maladie (CEAM), celle-ci restera valable jusqu'à sa date d'expiration. Le gouvernement britannique indique qu'elle sera remplacée en temps utile par une nouvelle carte mondiale d'assurance maladie (Global Health Insurance Card - GHIC). Celle-ci sera valable dans les pays de l'UE, mais pas en Norvège, en Islande, au Liechtenstein ou en Suisse. Il est toutefois intéressant de noter que le Royaume-Uni continue de conseiller aux voyageurs de souscrire une assurance voyage avec couverture maladie.

Erasmus
Malheureusement, le Royaume-Uni (à l'exception de l'Irlande du Nord) ne participera plus au programme Erasmus de l'UE, qui existe depuis longtemps et qui permet aux étudiants de l'UE d'étudier dans d'autres pays européens. Le Royaume-Uni propose de lancer un programme similaire en septembre 2021, qui englobera des pays du monde entier et portera le nom du mathématicien Alan Turing.

Bien entendu, l'accord ne se limite pas aux points mentionnés ci-dessus, et j'ai choisi les plus importants pour les personnes vivant entre le Royaume-Uni et l'Europe. Les visiteurs du Royaume-Uni afflueront encore sur nos rivages dorés, j'en suis sûr, et ils peuvent être assurés que le Portugal les accueillera comme de vieux amis.

Depuis 20 ans, Blacktower Financial Management fournit au Portugal des conseils d'experts en matière de gestion de patrimoine, sur place. Nous pouvons vous aider grâce à des conseils spécialisés et indépendants sur la manière d'assurer votre avenir financier. Contactez-nous au +351 289 355 685 ou envoyez-nous un courriel à info@blacktowerfm.com.




Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires