Le Portugal perd trois places dans l'indice de perception de la corruption 2020

Par TPN/Lusa, in Actualités, Monde · 29-01-2021 17:00:00 · 0 Commentaires

Le Portugal a perdu trois places dans l'indice de perception de la corruption 2020, publié le 28 janvier par Transparency International, pour se retrouver à la 33e place avec 61 points, le score le plus bas jamais obtenu.

Selon le rapport de Transparency International, le Portugal est désormais "bien en dessous des chiffres moyens de l'Europe occidentale et de l'Union européenne, fixés à 66 points" dans un indice qui continue à être mené par le Danemark et la Nouvelle-Zélande.

Depuis 2012, le Portugal a enregistré des variations annuelles minimes et l'enquête de Transparency International montre "que les pays les moins bien équipés pour faire face aux crises, comme la pandémie de Covid-19, sont précisément ceux qui ont les scores les plus bas".

"En cette année de pandémie Covid-19, les résultats de l'indice de perception de la corruption 2020 révèlent l'impact de la corruption sur les systèmes de santé et de protection sociale, les processus démocratiques et le respect des droits de l'homme", analyse l'Association pour la transparence et l'intégrité (TI-PT), la filiale portugaise de l'organisation internationale.

Pour la présidente de TI-PT, Susana Coroado, bien que le pays ait progressé dans le classement, "au cours des dix dernières années, peu ou rien n'a été fait pour lutter contre la corruption au Portugal, et les résultats sont l'expression de cette dérive".

Selon la présidente de Transparency International, Delia Ferreira Rubio, "Covid-19 n'est pas seulement une crise économique et sanitaire. C'est une crise de la corruption", qui a mis les gouvernements à l'épreuve.

"Et c'est une crise que nous ne parvenons pas à gérer", a-t-elle déclaré.

La pandémie, note-t-elle, "a mis les gouvernements à l'épreuve comme jamais auparavant et les pays où le niveau de corruption est plus élevé ont été moins capables de relever ce défi". Mais même ceux qui sont en tête de l'Indice doivent de toute urgence s'attaquer au rôle qu'ils jouent dans la perpétuation de la corruption, chez eux et à l'étranger".

L'indice de perception de la corruption de l'ONG Transparency International est un outil qui mesure la corruption dans le monde en analysant les niveaux de corruption dans le secteur public de 180 pays, en leur attribuant une note allant de 0 (très corrompu) à 100 (très transparent).

Le Danemark et la Nouvelle-Zélande restent en tête du tableau 2020 avec 88 points, suivis par la Finlande et Singapour avec 85. Les positions les plus basses cette année sont celles de la Syrie avec 14 points et de la Somalie et du Sud-Soudan avec 12 points chacun.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires