Covid-19 : Les personnes atteintes du syndrome de Down rejoignent les groupes de vaccination prioritaires

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Actualités · 01-03-2021 19:00:00 · 0 Commentaires

Les personnes atteintes du syndrome de Down et âgées de plus de 16 ans seront incluses dans les groupes prioritaires pour la vaccination contre le covid-19, a confirmé aujourd'hui la directrice générale de la santé, Graça Freitas

Lors d'une conférence de presse tenue au ministère de la santé à Lisbonne, le chef de la direction générale de la santé (DGS) a souligné que la maladie causée par le nouveau coronavirus avait un impact réel sur cette population et que la proposition d'inclusion de ce virus méritait l'approbation du groupe de travail chargé de coordonner le plan de vaccination et du bureau du sous-secrétaire d'État et à la santé, António Lacerda Sales.

"A la question de savoir si le syndrome de Down devait être inclus dans les groupes prioritaires ou non, nous avons procédé à une analyse de l'impact de cette maladie sur l'hospitalisation et la mortalité et ayant conclu que c'était le cas, du moins au Portugal et dans d'autres pays, nous avons évidemment fait cette proposition au groupe de travail et au bureau du secrétaire d'État et la proposition a été accueillie favorablement", a-t-il souligné.

Selon Graça Freitas, environ 3.500 personnes atteintes de cette maladie et d'un âge supérieur à 16 ans seront concernées, bien que la population totale atteinte du syndrome de Down corresponde à "environ 6.000 personnes", mais qui ne peuvent être vaccinées pour le moment en raison de l'homologation des vaccins actuels qu'après un certain âge : 16 ans pour le vaccin Moderna et 18 ans pour les vaccins Pfizer / BioNTech et Oxford / AstraZeneca.

"Nous sommes ouverts à la possibilité d'analyser d'autres groupes qui sont proposés, soit en termes de réduction de la morbidité et de la mortalité, soit dans d'autres domaines, à savoir l'amélioration de la résilience de la société. Étant un plan stabilisé dans ses lignes directrices, il peut et doit être ajusté en fonction des besoins du pays", a ajouté Graça Freitas, ouvrant la porte à l'inclusion d'autres conditions cliniques parmi les groupes prioritaires pour la vaccination.

Au Portugal, 16 317 personnes sont mortes à la suite de 804 562 cas d'infection confirmés, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires