Le contrôle des frontières terrestres et fluviales se poursuivra jusqu'au 5 avril.

Par TPN/Lusa, in COVID-19, Actualités · 15-03-2021 12:55:00 · 0 Commentaires

Les restrictions d'accès aux frontières terrestres et fluviales seront maintenues jusqu'au 5 avril en raison de la pandémie au Portugal et en Espagne.

Dans un communiqué, le ministère de l'Administration intérieure (MAI) ajoute qu'à partir du 17 mars à 00h00, la circulation entre le Portugal et l'Espagne reste limitée au transport international de marchandises, aux travailleurs transfrontaliers et saisonniers, aux documents, ainsi qu'aux véhicules d'urgence et de secours et aux services de secours.

L'AMI précise que le trafic ferroviaire transfrontalier reste suspendu, sauf pour le transport de marchandises, ainsi que le transport fluvial entre le Portugal et l'Espagne.

"Ces limitations n'empêchent pas l'entrée au Portugal des citoyens nationaux et des titulaires de permis de séjour au Portugal, ainsi que le départ des citoyens résidant dans d'autres pays", explique la MAI.

Dans sa note, la MAI indique également qu'entre le 31 janvier et le 12 mars, un total de 494 430 citoyens et 416 230 véhicules ont utilisé les points de passage autorisés.

Sur ce total de 494 430 citoyens, 3 664 ont été empêchés de circuler aux points de passage autorisés.

Les refus de circulation ont eu lieu à Valença (1 181), Castro Marim (720), Caia (671), Vila Verde da Raia (317), Vilar Formoso (253), Quintanilha (110), Vila Verde de Ficalho (107) , Monção (70), Marvão (59), Melgaço (41), Ponte da Barca (34), Miranda do Douro (32), Monfortinho (27), Barrancos (18), Montalegre (15), Mourão (huit), Vignobles (un).

Aux points de passage non autorisés, le GNR a transmis 236 véhicules aux PPA.

Le Premier ministre portugais, António Costa, a déclaré jeudi que, bien que les niveaux de pandémie au Portugal et en Espagne aient permis la réouverture de la frontière, celle-ci restera fermée jusqu'à Pâques pour éviter les traditionnels déplacements de personnes entre les deux pays.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires