Le gouvernement prépare des "transformations profondes" dans le domaine de la police

Par TPN/Lusa, in Actualités, Politique · 16-04-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

Le ministre de l'Administration intérieure a déclaré que les réformes que le gouvernement est en train de réaliser dans la PSP, la GNR et la SEF sont "les transformations les plus profondes" réalisées dans les forces de sécurité "depuis de nombreuses années".

"Le programme du gouvernement comprend des réformes du SEF, du PSP et du GNR qui constituent les changements les plus profonds dans les forces de sécurité depuis de nombreuses années", a déclaré Eduardo Cabrita aux membres de la commission des affaires constitutionnelles, des droits, des libertés et des garanties.

La manière dont sera effectuée la restructuration du Service des étrangers et des frontières a été remise en question par tous les partis d'opposition, en particulier le PSD et le CDS-PP qui ont critiqué cette réforme et exigé que les changements apportés au SEF soient discutés au Parlement.

En réponse aux députés, Eduardo Cabrita a déclaré que la restructuration du SEF confirme "la séparation entre le domaine policier et le domaine de la relation avec les immigrants".

"L'intervention du ministère de l'administration interne (MAI) doit se concentrer sur ce qui constitue la première phase de l'arrivée d'un citoyen étranger au Portugal. Le MAI est responsable de la gestion de la politique frontalière et du suivi des situations d'asile. En tant que tel, ce sera au futur Service des étrangers et de l'asile d'évaluer à la fois ces demandes et le cas des demandes d'asile et de protection internationale", a-t-il déclaré.

Le ministre a déclaré qu'après ce processus d'arrivée, le renouvellement des permis de séjour "devrait se faire au même endroit où tous les citoyens portugais" traitent les documents, à savoir à l'Institut d'enregistrement et de notariat.

"Un citoyen migrant, à partir du moment où il a des droits de résidence au Portugal, s'adresse aux mêmes organismes que n'importe quel citoyen portugais, c'est-à-dire qu'il se rend au bureau d'enregistrement, à la sécurité sociale, partout où il doit se rendre pour régler les problèmes de sa vie", a-t-il soutenu, soulignant que la zone de police du SEF sera répartie entre la PSP, la GNR et la police judiciaire.

Sans donner plus de détails, le ministre a indiqué aux députés que la Garde nationale républicaine est organisée "selon le modèle des cinq régions" et qu'elle abandonnera "le modèle du district, qui est maintenant complètement obsolète".


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires