La visite papale est une opportunité pour l'économie locale

Par TPN/Lusa, in Actualités, Sports, Central · 16-05-2021 12:00:00 · 0 Commentaires

L'évêque de Leiria-Fatima, António Marto, espère que la visite du pape François à Fatima en 2023 sera une opportunité pour l'économie locale.

"C'est un signe de grande espérance, non seulement pour ce que signifie cette volonté du pape de se faire à nouveau pèlerin ici à la Cova da Iria, mais aussi pour l'opportunité que cela peut représenter pour l'économie locale, qui a fortement ressenti l'impact de cette crise", a déclaré le cardinal lors de la conférence de presse précédant le pèlerinage anniversaire international de mai.

Le 29 avril, le pape François a confirmé à l'évêque son intention de se rendre à Fatima en 2023, à l'occasion des Journées mondiales de la jeunesse, qui se tiendront à Lisbonne.

La confirmation a été faite lors d'une audience privée entre le cardinal António Marto et le pape François au Vatican.

Pour António Marto, la visite du pape à la Cova da Iria "souligne l'importance du lieu" et le message laissé par la Vierge de Fatima.

"Elle renouvelle le lien fort entre le pape François et Fatima, ce qui m'a surpris", a-t-il souligné.

Les effets de la pandémie se font également sentir au sanctuaire de Fatima, selon son recteur, Carlos Cabecinhas, qui a toutefois assuré aux journalistes que la situation économique et financière, bien que difficile, ne "met pas en danger la stabilité de l'institution".

"Ce type de situation a un impact extrêmement important et négatif sur le budget annuel du sanctuaire. L'année dernière, nous avons décidé d'aller de l'avant avec un processus de restructuration, précisément avec la perspective responsable de quelqu'un qui savait que nous ne vivions pas un moment spécifique d'une année, mais une situation qui se prolongerait", a-t-il expliqué.

Selon le recteur, "la situation économique et financière du sanctuaire est stable comme elle l'a toujours été", mais "ce sont des moments difficiles".

"Nous sommes tous conscients de la difficulté, mais le sanctuaire a une situation qui lui permet de continuer, avec responsabilité, à faire face et à répondre à ses engagements", a-t-il assuré.

Carlos Cabecinhas a annoncé que le sanctuaire reprendra, "dès que la situation pandémique le permettra, les activités avec les malades et les personnes âgées, qui sont les plus fragiles et qui méritent le plus d'attention."

"Mais nous ne négligerons pas les jeunes, qui sont aussi parmi les plus fragiles, pas déjà pour des raisons de santé, mais à cause des conditions sociales et, si souvent, du manque d'horizons et d'espoir", a-t-il ajouté.

Le recteur a également déclaré que cette année, le sanctuaire créera les conditions "pour aller de l'avant avec un centre d'écoute et de services pour les personnes qui ont besoin d'un soutien spirituel pour faire face aux situations de la vie".



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires