Le non-respect des règles de la plage est passible d'amendes

Par TPN/Lusa, in Actualités, COVID-19 · 16-05-2021 18:00:00 · 0 Commentaires

Le non-respect des règles d'accès et d'occupation des plages, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, sera soumis cette année à un régime d'amendes administratives.

Mariana Vieira da Silva a expliqué que ce régime ne s'appliquait pas en 2020 car lorsque le décret-loi sur les plages a été approuvé, il n'était pas encore prévu de régime d'infractions administratives.

"Celui-ci a été approuvé après l'approbation du décret-loi sur les plages. Par conséquent, ce régime d'infractions administratives, qui est prévu pour le non-respect d'un ensemble de règles que nous avons dans la zone Covid, est également appliqué" aux règles relatives aux plages, a-t-il clarifié, ajoutant que le contrôle sera la responsabilité de la police maritime.

Le Jornal de Notícias a rapporté, citant " le projet de décret-loi approuvé en Conseil des ministres le 6 mai ", qu'il y aura des amendes de 50 à 100 euros pour ceux qui ne portent pas de masque à l'accès aux plages, aux restaurants, aux vestiaires et aux promenades, ainsi que pour ceux qui fréquentent une plage surpeuplée.

Le JN a également avancé que les concessionnaires seront également soumis à des amendes plus lourdes, avec des amendes allant de 500 à 1 000 euros, s'ils n'assainissent pas et ne nettoient pas leurs équipements ou n'affichent pas, à un endroit visible, les règles pour les baigneurs.

Lors de la conférence de presse, Mariana Vieira da Silva a réitéré ce qu'elle avait déjà dit la semaine dernière concernant les endroits où le port du masque est ou non obligatoire.

"Comme l'année dernière, il n'est pas nécessaire de porter un masque sur la plage et il est nécessaire de porter un masque dans les accès à la plage, dans les accès aux cafés et restaurants, dans les restaurants et dans les toilettes. Ce sont les mêmes règles qui étaient en vigueur il y a un an", a-t-il déclaré.

L'un des changements par rapport à l'année dernière, a ajouté le ministre de la Présidence, est lié au système de feux de signalisation à l'entrée des plages, concernant leur occupation.

Selon Mariana Vieira da Silva, la couleur verte indiquera désormais une occupation jusqu'à 50 %, la couleur jaune entre 50 % et 90 %, et la couleur rouge au-delà de 90 %.

En 2020, la couleur verte indiquait une faible occupation (1/3), la jaune une forte occupation (2/3) et la rouge une pleine occupation (3/3).

L'année dernière, il a été décidé que les utilisateurs de la plage devaient respecter une distance physique de 1,5 mètre entre les différents groupes et de trois mètres entre les parasols, les auvents ou les cannes.

L'utilisation de la zone de la plage a été interdite aux "activités sportives avec deux personnes ou plus, à l'exception des sports nautiques, des cours de surf et des sports similaires".

En ce qui concerne les auvents, les chaumières et les cabines de plage, "en règle générale, chaque personne ou groupe ne pouvait louer que le matin [jusqu'à 13h30] ou l'après-midi [à partir de 14h00]", avec un maximum de cinq utilisateurs.

Le 11 mai, le ministre de l'environnement, João Matos Fernandes, a révélé au parlement que la plupart des municipalités ont décidé de commencer la saison balnéaire le 12 juin, ajoutant que la date sera publiée plus tard dans la semaine.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires