Il y a plusieurs bonnes raisons de placer un miroir sur votre mur, et ce n'est pas nécessairement pour vérifier vos cheveux en sortant ! Il peut améliorer la lumière naturelle - en plaçant un grand miroir juste en face d'une fenêtre, vous apporterez de la lumière supplémentaire dans la pièce, et comme le miroir reflète la lumière entrante, la pièce sera naturellement plus lumineuse.

Il peut donner l'impression d'une pièce plus grande - un miroir allant du sol au plafond (une astuce que l'on voit souvent sur les portes de placard coulissantes des chambres à coucher) donne l'illusion d'un espace plus grand, ou vous pouvez accentuer un meuble ou un élément de la pièce - en accrochant un miroir au-dessus du manteau de cheminée, d'un canapé (ou même au-dessus du lit, si vous en avez envie), ou d'un autre élément que vous souhaitez mettre en valeur, il attirera naturellement le regard à cet endroit. Un dosseret de carreaux en miroir dans la cuisine ou la salle de bains ajoute de l'éclat et reflète les couleurs de la pièce.

Les miroirs spécialement imperméabilisés peuvent également être utilisés avec succès dans le jardin, où ils reflètent la verdure. Par exemple, une collection encadrée de six ou huit miroirs d'une vingtaine de centimètres chacun, placée à la moitié supérieure d'une porte ordinaire pour ressembler à des fenêtres, peut créer une illusion d'optique en utilisant le reflet pour donner l'impression que la porte s'ouvre sur un autre jardin. Une autre astuce consiste à placer une collection similaire de miroirs sur le côté vide d'un abri, et peut-être à ajouter des volets et une petite jardinière en dessous - les plantes n'ont même pas besoin d'être réelles, c'est juste pour ajouter de l'intérêt et de la couleur à un vieil abri en bois ordinaire et ennuyeux !

D'un point de vue personnel, se préoccuper de son reflet et de son apparence exacte est une invention plutôt moderne, dont la plupart des humains ont pu se passer au cours de l'histoire - c'est ce qu'on dit. Je n'en suis pas si sûr, je pense que les gens du passé se regardaient dans des bassins d'eau - curieusement peut-être - car c'était probablement la seule surface réfléchissante dont ils disposaient, et une image quelque peu déformée aussi, et je parierais que les femmes des cavernes se regardaient pour s'assurer que le seul homme des cavernes disponible l'emmenait et pas son voisin !

Les premiers miroirs connus, fabriqués en pierre polie, remontent à 6 000 ans avant J.-C. et proviennent d'Anatolie, ou Asie mineure, qui occupe la majeure partie de la Turquie occidentale. Plus tard, ils ont été fabriqués à partir de cuivre ou de plomb hautement polis et ont été tenus à la main, mais ils ne reflétaient que 20 % de la lumière à laquelle ils étaient exposés.

Ce n'est qu'en 1835 que Justus von Liebig, un chimiste allemand, a mis au point le miroir en verre argenté que nous connaissons aujourd'hui, où une fine couche d'argent métallique est déposée sur le verre par réduction chimique du nitrate d'argent. Les miroirs modernes sont dotés d'un dos en argent, en aluminium ou en chrome en raison de leur forte réflectivité, et sont souvent recouverts d'une fine couche de peinture afin de protéger le fragile revêtement réfléchissant de la corrosion ou des rayures. Lorsque les miroirs sont exposés à un excès d'humidité, l'eau peut s'infiltrer entre la couche d'argent et le support, ce qui entraîne la rupture de la liaison et l'écaillage de l'argenture derrière le verre. Votre miroir présente alors des taches sombres disgracieuses ou des bords noirs là où l'argent s'est détaché, ce qui est généralement un signe que le miroir lui-même est assez ancien.

J'ai trouvé ceci intéressant - Le verre au mercure, également connu sous le nom de verre argenté, ne contient ni mercure ni argent. Il s'agit en fait de verre transparent, soufflé au moule dans des formes à double paroi et enduit à l'intérieur d'une formule d'argenture, qui est insérée dans un petit trou qui est ensuite scellé par un bouchon. Pendant un certain temps, quelques fabricants ont essayé de recouvrir leur verre d'une solution de mercure ; cette pratique a été abandonnée en raison de son coût et de sa toxicité, mais elle permet d'expliquer l'origine de la mauvaise appellation.

Les miroirs ne sont pas toujours plats non plus - les miroirs convexes sont souvent utilisés aux intersections pour vous aider à voir dans les virages serrés, et les miroirs concaves sont utilisés dans les phares des voitures et dans les lampes de poche, pour concentrer la lumière en un long faisceau droit. Et vous pouvez trouver des miroirs déformés, c'est-à-dire à la fois concaves et convexes - parfaits pour les fêtes foraines et les carnavals, mais pas pour un usage quotidien !