Le circuit international de l'Algarve accueillera la première course du MotoGP au Portugal depuis 2012 le 22 novembre et Espargaró, qui a rejoint plusieurs pilotes d'essais sur le site avant le Grand Prix de France ce week-end, a déclaré que le dernier virage était une source d'inquiétude. Les pilotes doivent discuter de la question avec la commission de sécurité du MotoGP plus tard dans la journée.