Devenez un héros et aidez à sauver notre SEULE PLANÈTE

Par Jake Cleaver, in Santé et environnement, Renature · 28-05-2021 01:00:00 · 0 Commentaires

L'histoire d'un bateau bleu qui a navigué en ville et a incité les habitants à prendre en main le ramassage des déchets.

Il y a eu récemment un petit mouvement dans le monde virtuel de Facebook qui s'est répandu et qui a un effet très réel sur le terrain dans tout l'Algarve. Les habitants ont été inspirés au cours des derniers mois pour prendre les choses en main, s'organiser, sortir et enlever eux-mêmes les déchets qui détruisent notre beau paysage.

Mais comment tout cela est-il arrivé ?

Eh bien, revenons un peu en arrière et partons en Hollande pour rencontrer Jelle et Anne, un couple dynamique de Hollandais qui, en juillet de l'année dernière, ont décidé, même en pleine pandémie, d'arrêter de courir après leur carrière et leur argent et de quitter leur emploi pour vivre de manière plus minimaliste, faire des choses auxquelles ils croient et essayer de vivre une vie plus significative. C'est dans cet esprit qu'ils ont acheté un voilier bleu de neuf mètres de long, baptisé "Vrijistaat" (ce qui signifie, de manière plutôt appropriée, "État libre"), et qu'ils ont navigué vers le soleil couchant à la recherche de rivages lointains et d'aventures.

Ils sont arrivés à Porto à la mi-octobre et ont ensuite traversé le pays jusqu'à ce qu'ils accostent dans la ville de carte postale d'Alvor.

Ils ont passé leur temps à explorer, à apprendre à connaître l'endroit, les gens et la faune. Mais comme ils sont très attachés à laisser une "empreinte positive" dans les endroits qu'ils visitent, Jelle n'a pas tardé à faire du bénévolat dans un refuge pour chiens à Sagres et Anne dans une soupe populaire à Portimão.

Cependant, pendant leur temps libre, ils continuaient à se promener autour d'Alvor et à explorer. Ils trouvaient l'endroit vraiment magnifique, mais étaient consternés de voir tant de tas d'ordures traîner partout. Ils sont particulièrement contrariés par le désordre qui règne dans un parc au bord de l'eau, près de la marina, et décident d'essayer d'y remédier. Les déchets étaient considérables, alors ils ont lancé un appel sur le groupe Facebook "ALVOR" pour voir si quelqu'un voulait venir aider à ranger ? La réponse et l'intérêt ont été immédiats et de nombreuses personnes étaient prêtes à se porter volontaires.

Mais bien sûr, tout cela s'est déroulé pendant le confinement, donc ce n'était pas aussi simple que cela, et donc, en fin de compte, Jelle et Anne ont décidé de se mettre au travail elles-mêmes et, armées, selon leurs propres termes, "de sacs poubelles, de gants et de beaucoup de bonne humeur", en un rien de temps, elles ont collecté de nombreux sacs remplis de choses comme des bouteilles d'eau, des boîtes de conserve, de vieilles chaussures et des vêtements. Ils admettent qu'au fil de la journée, la quantité apparemment infinie de déchets a commencé à les faire vaciller un peu dans leur détermination, mais ils ont été constamment encouragés par des passants curieux qui se sont arrêtés pour leur dire qu'ils faisaient du bon travail et leur ont demandé à quel groupe ils appartenaient ? Et comment les rejoindre ? Cela les a encouragés à persévérer et ils ont finalement réussi à ramasser et à éliminer eux-mêmes 800 kilos de déchets en une seule journée.

Jelle a déclaré : "Vous serez surpris de tout ce que vous pouvez accomplir si vous commencez. C'est le premier pas qui est le plus difficile, car il est facile de penser que le problème est trop important pour être résolu, mais en toute honnêteté, en quelques heures seulement, nous avons réussi à nettoyer ce qui aurait mis des années à s'accumuler". Jelle et Anne ont déclaré qu'ils avaient "décidé d'arrêter de penser à la taille du monde et de chercher simplement à voir ce que nous pouvons faire dans le monde qui nous entoure, et depuis, nous sommes beaucoup plus heureux".

Lorsqu'elles ont regagné leur voilier, elles ont posté des photos de ce qu'elles avaient fait sur Facebook et ont reçu ce qui, selon elles, ressemblait à une "ovation", de nombreuses personnes souhaitant savoir quand aurait lieu le prochain nettoyage pour pouvoir y participer. Jelle et Anne se sont alors rendu compte qu'il semblait y avoir une forte demande pour un lieu où les habitants pourraient organiser des événements de nettoyage, garder un œil sur les pollueurs et, en gros, "parler des ordures".

Elles ont donc rapidement créé leur propre groupe Facebook qu'elles ont appelé "ONLY PLANET".

La nouvelle s'est rapidement répandue : de nombreuses personnes ont rejoint le groupe et, inspirées par ce qu'elles ont vu, ont décidé de se lancer elles aussi dans des missions de ramassage de déchets sauvages. Ils ont publié leurs réalisations sur la page, ce qui n'a fait qu'encourager le prochain "Clean Up Hero" (qui sera bientôt connu sous le nom de "Clean Up Hero").

Jelle et Anne sont convaincues que l'organisation est la clé du succès, et elles ont donc également créé une page Google Maps où les gens peuvent indiquer les endroits où il y a des déchets à ramasser, afin que les Clean Up Heroes en soient informés et que des plans puissent être établis pour aller "sauver les déchets".

Mais après avoir fait tout ce qu'ils pouvaient, le vent s'est remis à souffler et ils ont navigué jusqu'en Sicile où, de manière tout à fait remarquable, ils ont réussi à refaire la même chose : ramasser les déchets, déclencher un mouvement et créer un groupe ONLY PLANET là-bas aussi. Aujourd'hui, elles sont en Grèce où elles travaillent comme skippers de flottille. Jelle et Anne font de leur mieux pour continuer à organiser ce genre de choses, mais, bien sûr, c'est difficile après avoir pris la mer et ils veulent passer le flambeau (ou les sacs poubelles et les gants) à des habitants volontaires.

Heureusement, il y en a beaucoup - dans tout l'Algarve. Ils ont même créé un nouveau groupe Facebook appelé "Algarve Clean Up - Only Planet" et de plus en plus de personnes les rejoignent et postent régulièrement des photos avant et après l'effet salutaire qu'ils ont sur le paysage. Jelle a déclaré : "Nous n'aurions jamais pu imaginer que cela aurait un tel effet boule de neige et nous espérons que le mouvement continuera à prendre de l'ampleur et à faire boule de neige encore plus grande et plus loin". Pour détourner sa métaphore, je dirais même que si nous continuons, nous pourrions provoquer une avalanche (il est vrai que ce n'est pas la meilleure métaphore pour nettoyer le désordre, mais vous voyez ce que je veux dire).

Mais comme l'a dit Jelle, et c'est le message que lui et Anne ont à cœur de diffuser, "Même s'il y a beaucoup de problèmes dans le monde, cela ne nous empêche pas de faire ce que nous pouvons pour résoudre les problèmes au niveau local. Les gens peuvent désormais se promener dans un parc propre à Alvor. Pour le monde, cela ne signifie rien, mais pour les habitants, cela signifie le monde".

Jusqu'à présent, le groupe local (Algarve Clean Up - Only Planet) encourageait les gens à partir en mission solo, mais maintenant que les restrictions sont assouplies, ils espèrent organiser des randonnées et des nettoyages en groupe. Suivez-les sur Facebook pour obtenir des mises à jour et vous impliquer.

En attendant, The Portugal News fera de son mieux pour tenir tout le monde au courant de leurs progrès. Inspirons-nous de ces marins hollandais, commençons localement et faisons ce que nous pouvons pour garder ce magnifique endroit où nous avons la chance de vivre, eh bien... magnifique. Comme le dit Jelle, "Personne ne peut tout faire, mais tout le monde peut faire quelque chose".



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires