Tous les objectifs, à l'exception de l'objectif 14 (conservation et utilisation durable des océans, des mers et des ressources marines), ont connu une évolution favorable ou ont atteint la cible pour 50 % ou plus des différents indicateurs pris en compte pour l'évaluation, en comparant l'année la plus récente avec la première année disponible.

Les enjeux sont 17 objectifs et 169 cibles, établis dans le cadre de l'agenda des Nations unies, qui incluent des préoccupations sociales, économiques et environnementales.

L'objectif principal est d'éradiquer la pauvreté, sous toutes ses formes, partout. Au Portugal, le risque de pauvreté a touché environ 1,7 million de personnes en 2019.

"Au Portugal, 16,2 % des personnes étaient menacées de pauvreté en 2019, soit 1 point de pourcentage (pp) de moins qu'en 2018 et 3,3 pp de moins qu'en 2013 et 2014", selon le document publié par l'INE.

"En comparant l'année la plus récente avec la première année disponible, il est possible de conclure que la majorité (90) des indicateurs analysés dans cette publication ont enregistré une évolution positive, 31 ont présenté une évolution défavorable et sept n'ont enregistré aucun changement", précise l'INE.

Sur la base des informations de la dernière année disponible (2020), il apparaît que dans l'objectif 8 (promouvoir une croissance économique inclusive et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous), le nombre d'indicateurs ayant une évolution défavorable a dépassé ou égalé ceux qui ont enregistré une évolution favorable, comme cela s'est produit pour l'objectif 14 (conservation des océans).

Dans 10 objectifs, 50 % ou plus des indicateurs ont connu une évolution favorable, parmi lesquels l'éradication de la pauvreté (1) et l'accès à une éducation inclusive (4).