Le PAN veut que le bien-être des animaux soit enseigné dans les écoles

Par TPN/Lusa, in Actualités · 06-02-2021 18:00:00 · 0 Commentaires

Le parti PAN a présenté un projet de résolution qui recommande au gouvernement que le "bien-être animal" soit enseigné dans la matière de la citoyenneté et du développement, "de préférence dans tous les cycles d'études de l'éducation de base".

Le projet de résolution, dont la discussion en plénière était prévue pour le 18, recommande au gouvernement de "revoir la stratégie nationale pour l'éducation à la citoyenneté" afin que le domaine du "bien-être animal", actuellement facultatif, devienne "obligatoire, de préférence dans tous les cycles d'études de l'éducation de base".

Le parti appelle également l'exécutif à "développer un cadre éducatif pour le bien-être des animaux autonome et indépendant de l'actuel cadre d'éducation environnementale pour la durabilité ou de tout autre cadre éducatif, conformément aux dispositions du décret - loi n° 27/2016, du 23 août".

Le groupe parlementaire PAN recommande également la création d'un groupe de travail "pour l'élaboration de ce cadre, qui intègre les professionnels et les citoyens concernés des domaines de l'éducation, de la psychologie, de la médecine vétérinaire, entre autres, ainsi que des spécialistes du bien-être et du comportement animal, y compris des représentants des associations de protection des animaux".

Le parti PAN soutient que "les récents épisodes ont porté à la connaissance du public, au Portugal, des massacres environnementaux et d' animaux qui démontrent l'échec de l'État à protéger les écosystèmes, les espèces et les animaux de compagnie" et affirme que, "pour aider à combattre cette réalité, il est urgent d'assurer la sensibilisation et l'éducation de tous dans ce domaine".

Les députés rappellent que, bien que "la nécessité de garantir "l'intégration des préoccupations relatives au bien-être des animaux dans le cadre de l'éducation environnementale, depuis que le 1er cycle de l'éducation de base a été établi dans un décret-loi, après quatre ans, il est dit que cela a été manifestement insuffisant et les références pédagogiques qui mettent en œuvre la législation en question ne sont pas encore connues".



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires