Baisse de la population carcérale

Par TPN/Lusa, in Actualités, Criminalité, Politique · 11-04-2021 10:00:00 · 0 Commentaires

Le rapport annuel sur la sécurité intérieure (RASI) a montré que le nombre de personnes emprisonnées au Portugal a diminué au cours de l'année écoulée, principalement en raison des nouvelles règles introduites par la loi Covid 19.

Selon le RASI, sur les 11 412 prisonniers recensés au 31 décembre, 93 % étaient des hommes et seulement 7 % des femmes, le Portugal affichant un ratio de 110,9 prisonniers pour 100 000 habitants.

Le rapport indique que par rapport à 2019, le nombre total de prisonniers a diminué de 1 381, notant que la loi 9/2020 du 10 avril, relative à la pandémie de covid-19, a contribué de manière décisive à ce résultat.

L'année 2020 - souligne le rapport - est la cinquième année consécutive où le nombre de prisonniers a diminué, et le 31 décembre dernier, le taux d'occupation était de 87,6 pour cent.

"Cela représente une diminution de 10 pour cent par rapport à la même date de 2019, étant la troisième année consécutive où il n'y a pas eu de surpopulation dans le système pénitentiaire. Le rapport entre la population carcérale féminine et masculine, ainsi que le rapport entre les préventifs et les condamnés, est resté stable, malgré, que le poids relatif des préventifs a augmenté de 2,1 pour cent", souligne le RASI.

Quant à la nationalité des détenus, le rapport entre les étrangers (15,5 %) et les Portugais (84,5 %) est resté stable, la valeur relative des détenus étrangers ayant diminué de 3,2 % au cours des neuf dernières années.

Parmi les motifs d'emprisonnement, les délits contre les personnes, suivis par les délits contre les biens et les délits liés aux stupéfiants sont les principales raisons pour lesquelles les gens vont en prison, les délits contre les personnes ayant augmenté de 4,5 %.



Articles Liés


Comments:

Soyez le premier laisser vos commentaires
Sujets interactifs, envoyz nous vos avais et commentaires

The Portugal News reserve le droit de reproduire vos commentaires