Faisant l'annonce sur Twitter, Grant Shapps, le secrétaire d'État aux transports au Royaume-Uni, a déclaré que les nouvelles mesures entreront en vigueur à 4 heures du matin le 2 août (lundi).

"Nous aidons à réunir les personnes vivant aux États-Unis et dans les pays européens avec leur famille et leurs amis au Royaume-Uni. À partir du 2 août à 4 heures du matin, les personnes originaires de ces pays pourront venir en Angleterre en provenance d'un pays de la catégorie orange sans avoir à subir de quarantaine si elles sont complètement vaccinées.

"Les changements s'appliqueront aux personnes entièrement vaccinées avec un vaccin de la FDA ou de l'EMA - elles devront toujours faire le test habituel avant leur arrivée et passer un test PCR le deuxième jour de leur retour en Angleterre".

Il a ajouté : "Nous sommes également en mesure de confirmer le redémarrage des croisières internationales et des programmes de dépistage flexibles pour aider à garder les travailleurs clés et à stimuler notre reprise économique. Que vous soyez une famille ou une entreprise, c'est un progrès dont nous pouvons tous profiter."

Jusqu'à présent, seuls les citoyens ayant reçu leurs deux doses de vaccin au Royaume-Uni étaient exemptés de la quarantaine de dix jours lors de leur retour en Angleterre, à l'exception d'un pays considéré comme présentant un risque maximal.

Grâce à ce changement, tout citoyen entièrement vacciné dans l'UE ou aux États-Unis pourra entrer en Angleterre sans avoir à subir de quarantaine, que ce soit pour le tourisme, les affaires, les visites à la famille ou la participation à des événements sportifs.

La quarantaine sera toujours obligatoire pour toute personne se rendant en Angleterre en provenance d'un pays "orange+" comme la France ou de pays figurant sur la liste rouge, où la quarantaine doit avoir lieu dans un hôtel désigné.

Tous les voyageurs arrivant de pays "verts" et les personnes vaccinées arrivant de zones "oranges", comme l'Espagne, sont exemptés de l'isolement, bien qu'ils doivent avoir des tests négatifs avant et après leur arrivée dans le pays.

Dans un communiqué de presse, Grant Shapps a ajouté : "Nous avons fait de grands progrès sur la voie de la réouverture des voyages internationaux et aujourd'hui, nous franchissons une nouvelle étape importante. Qu'il s'agisse d'une famille qui se réunit pour la première fois depuis le début de la pandémie ou d'une entreprise qui bénéficie d'une augmentation des échanges commerciaux, c'est un progrès dont nous pouvons tous profiter.

"Nous continuerons bien sûr à être guidés par les données scientifiques les plus récentes, mais grâce à notre programme de vaccination national de premier plan, nous sommes en mesure de nous tourner vers l'avenir et de commencer à reconstruire les principales routes transatlantiques avec les États-Unis tout en renforçant les liens avec nos voisins européens".

Une déclaration du gouvernement britannique indique : "Les voyages continuent d'être différents cet été, et bien que certaines restrictions restent en place, les passagers doivent s'attendre à une expérience différente et à des temps d'attente plus longs que d'habitude - bien que le gouvernement fasse tout son possible pour accélérer les files d'attente en toute sécurité. Nous continuerons à mettre à niveau nos portes électroniques au cours de l'été afin d'automatiser les contrôles sanitaires. De nombreuses portes électroniques sont déjà en service et d'autres seront ajoutées au cours des prochains mois afin d'accroître les contrôles automatisés des passagers dans les aéroports.